Collaborations régionales pour un air partagé

PACT'Air
Les acteurs du Grand Genève travaillent toujours plus étroitement pour améliorer la qualité de l'air d'un bassin partagé.

En effet, le Projet d’agglomération franco-valdo-genevois se fixe aussi comme objectif de «maîtriser les émissions et les concentrations de polluants et de gaz à effet de serre».

Suivre la qualité de l'air à l'échelle régionale
 

G2AME : prévoir les impacts des équipements avant même leur réalisation

Un tournant important a été franchi en 2015 avec l'élaboration d'un outil innovant permettant de suivre la pollution de l’air à l’échelle transfrontalière : la plateforme G²AME (Grand Genève Air Modèle Emissions). Elaboré par les spécialistes d’Air Rhône-Alpes, du Canton de Genève et du Canton de Vaud, il s’appuie sur une cartographie des émissions harmonisée à l’échelle transfrontalière et modélise l’évolution de la pollution en prenant en compte les mouvements des masses d’air.

Présentant un important potentiel pour aider les responsables territoriaux dans leurs prises de décisions, l’outil G²AME est capable de : 

  • Fournir une information cartographique sur la situation actuelle de la qualité de l’air, en tous points du territoire transfrontalier ;
  • Prévoir l’évolution de la qualité de l’air sur plusieurs années ;
  • Modéliser l’impact des équipements futurs du périmètre du Grand Genève et mesurer l’efficacité de mesures d’assainissement.

Ce nouvel outil innovant permet ainsi de prendre en compte les enjeux de la qualité de l’air dès la planification des politiques d’aménagement, d’axes de circulation, de planification énergétique, afin d’adopter les mesures les plus pertinentes et à la bonne échelle pour mieux protéger la santé de la population.

Concrétisé avec le soutien financier du programme Interreg IV France-Suisse, le projet G²AME poser les premières bases d’une stratégie transfrontalière harmonisée en matière d’amélioration de la qualité de l’air du territoire.

Plus d'information sur le projet G2AME
 

PACT'Air : une première pour améliorer l'air au-delà des frontières

Les partenaires de la qualité de l'air du Grand Genève ont signé le 30 janvier 2018 à Genève le protocole d’accord PACT’Air qui prévoit la mise en œuvre d'actions transfrontalières concrètes et novatrices pour réduire la pollution de l'air au sein d'un bassin partagé. Première européenne en matière de gouvernance transfrontalière, PACT'Air permet ainsi d'agir à la bonne échelle en dépassant les différences de pratiques et de réglementations afin d'harmoniser les moyens d'action les plus efficaces.

PACT’Air est avant tout un plan d’actions concrètes autour de 3 axes stratégiques :

  • l’amélioration durable de la qualité de l’air ;
  • la capacité d’une réaction coordonnée des deux côtés de la frontière en cas de pic de pollution ;
  • la création d’outils communs de diagnostic, de modélisation et de communication.

En partageant les bonnes pratiques et en adoptant ce qui se fait de mieux de chaque côté de la frontière, l'accord prévoit 14 actions permettant d'agir concrètement à l'encontre de la pollution atmosphérique, par exemple en visant la mise en œuvre de la circulation différenciée en cas de pic de pollution à l'échelle du franco-genevois ou l’expérimentation d’une voie réservée au covoiturage à la douane de Thônex-Vallard.

Plus d'informations sur le protocole PACT'Air

Partagez cette page