Améliorer durablement la qualité de l'air

Améliorer durablement la qualité de l'air
Pour assainir l'air que nous respirons, Genève met en œuvre des mesures ciblant les sources de cette pollution en appliquant une stratégie cantonale.

A Genève, la qualité de l'air n'est pas satisfaisante, car les concentrations de certains polluants dépassent périodiquement les niveaux prescrits par la loi.

Pour agir efficacement à l'encontre de cette pollution, le canton dispose de plusieurs instruments complémentaires visant à améliorer durablement la qualité de l'air. Après une longue période de stagnation de la pollution, les données les plus récentes laissent à penser que certains polluants marquent le pas à Genève. Pour maintenir cette évolution favorable, les efforts engagés doivent se poursuivre sans fléchir.

Stratégie de protection de l'air 2030

Le canton de Genève a souhaité coordonner son action en l'encontre de la pollution atmosphérique en élaborant outil directeur pionnier en Suisse: la Stratégie de protection de l'air 2030.  Approuvée par le Conseil d'Etat, cette stratégie cantonale définit une vision à long terme permettant de fédérer les actions de l'ensemble des politiques publiques concernées. Volontariste et innovante, la Stratégie de protection de l'air 2030 intègre pour la première fois, des objectifs chiffrés en termes de réduction des polluants.  Elle vise ainsi pour Genève une diminution de 50% des émissions d'oxydes d'azote et de 18% des particules fines en 2030 par rapport aux références de 2005. Pour atteindre ces objectifs, ses axes d'actions stratégiques ciblent notamment les activités à l'origine de la pollution de l'air – les chauffages, le secteur industriel et artisanal, le trafic routier – mais aussi des domaines plus transversaux, comme la coopération régionale.

 

Plan de mesures OPair 2018-2023

Cheville ouvrière de la lutte contre la pollution atmosphérique à Genève, le Plan de mesures OPair 2018-2023 constitue l'instrument de mise en œuvre des mesures d'assainissement de la qualité de l'air prévues par la Stratégie cantonale de protection de l'air 2030. Intégrant toutes les politiques publiques concernées, le Plan de mesures OPair 2018-2023  vise notamment assainir plus spécifiquement les zones du canton où la qualité de l'air est la moins satisfaisante et à lutter efficacement contre les principales sources de polluants atmosphériques, avec un accent particulier à l'encontre des particules fines.

 

Contrôle des émissions

Les contrôles des émissions des chauffages permettent de vérifier que les installations en service respectent les valeurs limites d'émissions. En cas de non-conformité, un assainissement est nécessaire : réglage, modification de l'installation, changement du brûleur, voire un renouvellement complet de la chaudière.

Retrouvez toutes les informations dans le livret Contrôle des installations de chauffage

Partagez cette page