Convention d'hébergement pour les victimes adultes de violences domestiques

convention d'hébergement
convention d'hébergement
Signée le 8 décembre 2023, la nouvelle convention d'hébergement est un document de référence permettant d'identifier les acteurs clés du réseau de prise en charge et d'hébergement des victimes de violences domestiques.

Signée le 8 décembre 2023, la nouvelle convention d'hébergement est un document de référence permettant d'identifier les acteurs clés du réseau de prise en charge et d'hébergement des victimes de violences domestiques, de clarifier leurs rôles, de consolider les collaborations interinstitutionnelles et de définir la gestion du flux des demandes d'hébergement. 

Signataires 

Cette convention constitue une base solide pour la coopération interinstitutionnelle, l'amélioration de l'efficacité des prises en charge et la coordination du réseau par le bureau de promotion de l'égalité et de prévention des violences (BPEV). Entrée en vigueur depuis le 15 janvier 2024, elle a été signée par : 

  • Les associations offrant de l'hébergement:
    • Le Foyer le Pertuis (Fondation Officielle de la Jeunesse)
    • La Fondation Au Cœur des Grottes
    • L'Association le Foyer Arabelle
    • L'Association AVVEC
    • Le Refuge Genève (Association Dialogai)
    • L'Association Pharos-Genève
  • Les institutions fournissant un accompagnement et un financement de l'hébergement:
    • Le Centre LAVI
    • L'Hospice général
    • L'UMUS (IMAD)
    • Le Service Externe de Soutien (Association le Foyer Arabelle)

Plateforme interinstitutionnelle à venir

En vue d'optimiser la gestion des demandes d'hébergement, le BPEV, en collaboration avec les signataires de la convention, développe actuellement une plateforme interinstitutionnelle. Cette plateforme, prévue pour être opérationnelle à l'été 2024, offrira une vue d'ensemble en temps réel des places disponibles dans l'ensemble du réseau, favorisant ainsi la transparence et une distribution plus efficace des victimes de violences domestiques.

Réseau d'assistance aux victimes

Le réseau associatif genevois a joué un rôle pionnier dans la prise en charge et l'hébergement des victimes de violences domestiques. Les premiers hébergement spécifiquement dédiés aux femmes victimes de violences domestiques ont été ouverts dès 1977 par l'association Solidarité femmes (aujourd'hui AVVEC). Depuis lors, le paysage de l'assistance aux victimes s'est considérablement transformé, s'enrichissant de multiples initiatives visant à offrir un soutien complet et diversifié, comme par exemple : 

  • la création de nombreuses places en hébergement d'urgence, de suites et relais, accueillant toutes les victimes de violences domestiques : femmes, hommes, jeunes LGBTIQ+;
  • le développement d'accompagnements ambulatoires spécifiques aux violences domestiques;
  • le doublement des subventions du canton aux associations offrant des hébergements aux victimes de violences domestiques (2011: 1'466'000 F; 2024: 3'000'685 F)