Grosselin

Le quartier durable et participatif

Sur le territoire de la ville de Carouge, le quartier Grosselin est un espace durable, pensé en concertation, au carrefour du vieux Carouge, de la gare de Lancy-Bachet et du futur grand parc.

Un projet participatif pour penser un quartier d’avenir

La transition écologique, les nouveaux modes d'habitat, la vie de quartier, l'évolution des déplacements en milieu urbain sont au cœur de la mutation du quartier Grosselin. Une démarche participative a été mise en place dès 2017 pour mieux appréhender les attentes des habitants d'aujourd'hui et anticiper les besoins de ceux de demain. Le fruit de cette réflexion a conduit à favoriser un quartier évolutif au gré des forums citoyens, qui sera réalisé par étapes et capable de s'adapter aux mutations de nos sociétés.

La participation se poursuit au quotidien en abordant notamment les thèmes de l'énergie, de la rivière et de l'eau en ville parmi d’autres, en concertation avec l’ensemble des parties prenantes.

Un quartier durable 

Proposer un logement à 3'700 foyers, c'est aussi créer l'espace de vie confortable et durable dont ils ont besoin. Un tiers de la surface du quartier sera libre de constructions, pour accueillir rues et ruelles piétonnisées, jardins partagés et promenades entièrement plantées. L'eau sera préservée et mise en valeur, dans des espaces végétalisés alimentés par l'eau de pluie, dans le parc qui accueillera la rivière et son écosystème naturel ou encore dans les rues où elle sera récoltée et stockée plutôt que rejetée à l’égout.

Dans toute la phase de conception, un soin particulier a été porté à la question de la mobilité et du stationnement afin de réduire l'impact de la voiture au sein du quartier en proposant notamment moins de places de parking et davantage de surfaces libres et plantées.

Un mélange de fonctions, une variété de constructions

Végétalisé et aéré (avec plus de 30% d’espaces ouverts), le quartier accueille des bâtiments de différentes tailles, des petits immeubles de 4 étages aux tours de 60 mètres. Des jardins sont créés, formant des îlots de quiétude dans l’espace urbain. Plusieurs bâtiments centenaires, iconiques de l’identité industrielle de Grosselin, sont conservés pour être réutilisés.

Tous ces immeubles sont directement connectés aux espaces publics et certains accueillent des commerces, des bibliothèques et d'autres services destinés aux habitants. Car Grosselin est aussi un quartier où la diversité du bâti n’a d’égale que la pluralité d’opportunités : on peut y vivre, y travailler, ou y développer ses activités dans un cadre urbain équilibré et  agréable. 120’000m2 sont ainsi dédiés à des activités variées, publiques, associatives et privées.  C’est dans cette perspective que Grosselin accueillera notamment le projet de régie citoyenne RÉCIT promouvant l’économie locale et durable.

Plus d'informations sur la démarche

Etapes

Délivrance des autorisations de construire pour le projet de la Marbrerie : 8 juin 2020

Lancement de la démarche participative : dès 2017

Etude du projet urbain : dès 2016

Image directrice Grosselin : synthèse 2014

Concours de La Marbrerie : résultats avril 2012

Contact: Patricia Neumann, cheffe de projet