Les journées européennes du patrimoine (JEP)

Image @Thierry Wenger
Image @Thierry Wenger
Les Journées européennes du patrimoine (JEP) sont des manifestations nationales et internationales se déroulant chaque année dans plus d'une cinquantaine de pays (Etats signataire de la Convention culturelle européenne).

Ces journées trouvent leurs racines dans les "journées portes ouvertes des monuments historiques" crées en 1984 par le ministère de la culture française. En 1991, le Conseil de l'Europe institue officiellement des journées européennes du patrimoine auxquelles l'Union Européenne s'associe.

Ces manifestations permettent au public de découvrir de nombreux édifices et autres lieux revêtant un intérêt patrimonial qui sont, d'habitude, peu ou pas du tout accessibles au grand public.

En Suisse

Depuis 1994, les journées du patrimoine (JEP) sont organisées à Genève, l'ensemble des cantons romands s'y associent en 2000 et aujourd'hui Genève et Vaud, sont en Suisse, les cantons où la manifestation connaît le plus de succès. L’événement est soutenu par l’Office fédéral de la culture et la Fondation suisse Pro Patria. Au niveau cantonal, les JEP sont organisées par les services de protection du patrimoine des différents cantons. De nombreux partenaires, tels que communes, institutions et services publics, musées, propriétaires, fondations et associations à vocation culturelle ou de sauvegarde du patrimoine, entreprises privées, y participent activement et s’ajoutent à l’engagement de l’État.

Les JEP est un évènement gratuit, présentant au public vingt lieux de visites commentées, qui s'organise autour d'un thème national commun. Actuellement les visites sont principalement menées par des professionnel-le-s du patrimoine (archéologue, historien-ne-s de l'art, restaurateurs, architectes, ingénieurs, …) qui présentent directement leurs travaux, des bâtiments ou un lieu.

Objectifs des JEP

Ces journées ont pour objectif de susciter l'intérêt et la curiosité de la population pour le patrimoine bâti et paysager (bâtiments historiques ou revêtant un intérêt patrimonial, ensembles urbains, sites, paysages) et le patrimoine immatériel (savoir-faire, pratiques collectives, traditions vivantes).

Les JEP sont également un moyen de sensibiliser le public à l'importance de la conservation du patrimoine et du rôle des politiques publiques engagées dans ce domaine.