Barres d'immeubles
Un citadin passe plus de 80% de son temps à l'intérieur des bâtiments. Or nos constructions sont des milieux confinés contenant de nombreuses sources de polluants.

Les polluants de l'environnement bâti peuvent se caractériser par une toxicité élevée, une persistance dans l'environnement et une accumulation chez les organismes vivants. A ces polluants s'ajoutent également de nombreux autres composés toxiques, tels que l'amiante, les PCB et le plomb qui sont encore largement répandus dans les constructions.

La gestion des substances dangereuses au niveau de l’environnement bâti est essentielle car :

  • les constructions constituent des réservoirs importants des substances dangereuses,
  • l’assainissement de toxiques présents dans l’environnement bâti est possible et, par une action à la source, permet d’éviter l'exposition des personnes et la dissémination irrémédiable de ces toxiques dans l’environnement,
  • les constructions sont des milieux confinés qui exposent, sur le long terme, leurs occupants aux toxiques qu’elles contiennent,
  • les interventions sur des bâtiments peuvent être la source d'expositions à de nombreuses substances toxiques pour les professionnels du bâtiment ainsi que pour les occupants des lieux,
  • une bonne anticipation lors de nouvelles constructions permet d'éviter les risques sanitaires et environnementaux, ainsi que de coûteux assainissements futurs.

 

D'où viennent les polluants intérieurs ?

Les polluants intérieurs peuvent provenir :

  • des chantiers (travaux de rénovation ou de démolition)
  • de sources intérieures, qui comprennent les matériaux, les objets usuels ou les produits (peinture, collage, désodorisation,…)
  • de sources extérieures, qui comprennent le trafic automobile, le chauffage, l’industrie et l’agriculture

Lors de travaux, d'importantes concentrations de susbtances toxiques peuvent être émises. C'est pourquoi, un diagnostic avant travaux doit être réalisé avant toute intervention et des mesures de protection doivent être mises en oeuvre lors de toute intervention sur des matériaux qui renferment de l'amiante, des PCB ou du plomb.

Lors d’une utilisation normale des locaux, la plupart des polluants de l'air intérieur sont constitués de substances chimiques libérées progressivement avec le temps par les matériaux et produits de construction. S'y ajoutent les émissions plus ponctuelles des produits utilisés dans le cadre d'activités artisanales ou industrielles (peintures, solvants, colles, …)

La gestion des substances dangereuses lors de travaux

Améliorer la qualité de l'air intérieur

La facade d'une maison

 

Plus d'informations sur :

Vous devez réaliser des travaux ? Amiante, PCB, plomb : travaux de rénovation ou de démolition