Les mesures de mise en oeuvre

Open data Etat de Genève
Afin de mettre en œuvre cette stratégie Open Data, l'Etat de Genève prend les mesures nécessaires, en collaboration avec les parties prenantes exploitant les données publiques ouvertes.

Ouvrir les données publiques

Dans la mesure où il s’agit de données éligibles à l'ouverture, la mise en libre accès doit rester un principe intangible. Lorsque la loi n’autorise pas la publication en libre accès, il s’agira d’étudier la possibilité de modifier la loi, toujours dans le respect des dispositions relatives au droit de la protection des données et de l’information et au droit d’auteur.

L'Open Data doit permettre au grand public et à l’administration de tirer le plus d’avantages possible de la réutilisation des données. L'administration cantonale veillera ainsi à faciliter cette réutilisation sur les plans juridiques, financiers et techniques.

Pour profiter des opportunités de l'Open Data, les parties prenantes devront collaborer pour se familiariser avec de nouvelles manières de faire. Il faudra ainsi établir une culture du libre accès aux données publiques au sein de l'Etat de Genève,  renforcer les compétences en matière de traitement de ces données, collaborer avec la communauté Open Data au niveau cantonal et national et enfin dialoguer régulièrement avec les utilisateurs afin d'optimiser l'offre de données. 

Diffuser les données publiques de manière coordonnée 

Un portail cantonal consacré à l'Open Data permettant une diffusion commune et facilitée des données du canton, des communes, d’autres institutions du secteur public ainsi que du secteur privé (données privées ouvertes) sera mis en place et exploité durablement. Les Open Data seront mises à disposition sur la base de standards en vigueur en privilégiant les standards ouverts. Enfin la mise en libre accès des données publiques de l'administration genevoise doit pouvoir s'appuyer sur une licence spécifiant les droits et devoirs des utilisateurs de ces données. Cette licence doit être aussi générique que possible et s'appuyer sur les pratiques existantes, en Suisse et à l'étranger.

Les collaborations déjà existantes avec la Confédération, les cantons, les communes et les autres institutions du secteur public sont renforcées. En effet, la mise en libre accès des données publiques de l'administration genevoise ne déploie tous ses effets que dans la mesure où elle s'inscrit dans une perspective globale incluant de manière coordonnée les autres acteurs publics de notre pays.

Etablir une culture du libre accès aux données publiques

Des mesures sont prises pour attirer l’attention du public sur l’offre de données et sur les opportunités qu'elle apporte. Les maîtres de fichiers informent de manière adéquate les utilisateurs potentiels de l'Open Data sur les bonnes et mauvaises pratiques liées à leur traitement et leur utilisation.

L'administration cantonale évalue les effets de la démarche Open Data sur l'opinion et la participation politique, sur le développement économique et sur les processus administratifs.

Téléchargez la stratégie !

Partagez cette page