Dessin Mix & Remix - Développement durable
Le canton s'engage pour un développement durable

Un Agenda 21 est un carnet de route pour le 21e siècle, qui permet à toute collectivité locale de se fixer des objectifs de développement durable et de les réaliser.

La Constitution genevoise de 2012 inscrit, à l'article 10, le développement durable comme l’un des principes directeurs de l’action publique. En 2001 déjà, Genève a été le premier canton suisse à se doter d'un Agenda 21 et d'une loi sur l'action publique en vue d'un développement durable.

Cette loi stipule que l’ensemble des activités des pouvoirs publics s’inscrit dans le cadre d'un développement équilibré et durable de Genève et de la région, qui soit compatible avec celui de la planète et qui préserve les facultés des générations futures de satisfaire leurs propres besoins.

Le Concept cantonal pour un développement durable, adopté par le Conseil d'Etat en 2017, complète la loi en détaillant la stratégie du canton à l'horizon 2030.

Le service cantonal du développement durable pilote et coordonne la mise en oeuvre de la loi et du concept. Il le fait de manière transversale en étroite collaboration avec : 

  • le conseil du développement durable, composé de 12 membres désignés par le Conseil d'Etat. Cette commission consultative est chargée de favoriser la concertation, la motivation et la participation de la société civile dans la perpective d'un développement durable.
  • le comité de pilotage interdépartemental Agenda 21, composé de membres de tous les départements de l'administration cantonale. Ce comité a pour mission d'accompagner la mise en oeuvre de l'Agenda 21 cantonal.

Au niveau mondial, la Genève internationale joue un rôle déterminant en matière de développement durable.  En effet, la plupart des agences de l'ONU et des acteurs internationaux qui œuvrent à Genève ont un mandat lié à l’accomplissement des 17 objectifs de développement durables de l'Agenda 2030.