La technologie TOSA donne aux bus électriques la même flexibilité que les bus diesel tout en restant 100% écologique. Grâce à la technique dite du biberonnage, qui repose sur le transfert d’énergie entre le véhicule et les stations de recharge par un bras articulé, le bus TOSA se recharge rapidement, à l’arrêt (20 secondes) comme au terminus (4 à 5 minutes environ).

Une innovation sur le toit

La principale innovation technologique réside dans le système de transfert d’énergie installé sur le toit des bus. Il s’agit d’un bras articulé automatique qui se relève lorsque le bus approche d’un arrêt équipé et se connecte en 1 seconde à peine à un rail de recharge, lorsque le véhicule s’arrête. C’est ce qu’on appelle le biberonnage.

Cette connexion permet de transférer en 20 secondes à peine, pendant la descente et montée des passagers, une quantité d’énergie suffisante permettant de contenir à 4 minutes le temps de recharge aux terminus. A titre de comparaison, cette énergie transférée permettrait de recharge une dizaine de vélos électriques en 20 secondes !

Grâce à cette technologie, les bus TOSA n’ont ainsi pas besoin d’être constamment reliés à des câbles électriques qui encombrent le paysage.

Outre l’absence de lignes aériennes, le grand avantage de la technologie TOSA est de permettre une réduction considérable de la taille des batteries embarquées. Résultat : un gain à la fois en capacité (15% à 30% de places en plus) et en consommation énergétique (environ 10% d’économie) puisque le véhicule est allégé.

 

Une énergie propre et mieux consommée

L’utilisation efficace de l’énergie électrique est l’essence même de TOSA. La conception tout entière du bus a été pensée dans cet esprit et les innovations qui en découlent ne se limitent pas au biberonnage. Par exemple, le bus TOSA récupère l’énergie au freinage, à la décélération et à la descente. Cette énergie est directement stockée et consommée à l’intérieur du véhicule. Grâce aux batteries situées sur le toit du véhicule, l’électricité générée sert aux phases de démarrage et de roulement au lieu d’être renvoyée dans les lignes aériennes comme c’est le cas avec les lignes de trolleybus.

TOSA représente ainsi une innovation majeure en matière de gestion de l’énergie et du réseau, avec l’intégration des dimensions de stockage d’énergie et de transfert à forte puissance (smart-grid et smart-metering). Des technologies informatiques sont mises à contribution pour optimiser la production et la distribution de l’électricité en fonction de la consommation (en quantité et en localisation). De cette manière, les pertes d’électricité qui ont lieu sur les lignes aériennes sont évitées.

De plus, le projet permet la valorisation des énergies renouvelables dans le secteur des transports en commun. En effet, les Services Industriels de Genève (SIG), qui fournissent l’électricité aux Transports publics genevois (TPG), ne distribuent que de l’électricité d’origine certifiée 100% renouvelable d'origine solaire et hydraulique (dont plus de 23% sont produits localement) pour les trams, trolleybus et futurs bus TOSA.

Partagez cette page