L'agriculture transfrontalière

Crédit image :Jean Revillard/Genève Terroir
Depuis 1973, l'Etat français et le Canton de Genève travaillent ensemble afin de maintenir une qualité de vie, sur un territoire équilibré.

Dans le Comité régional franco-genevois (CRFG) sont représentés l’Etat français, les départements de l’Ain et de la Haute-Savoie et le Canton de Genève. Ont été intégrés depuis, comme membres à part entière, la Région Rhône-Alpes-Auvergne (2004), le pôle métropolitain  (2017) auparavant ARC (2006) et le canton de Vaud (2007).

Pour leurs déplacements, leur logement, leur travail, leurs loisirs ou leur consommation, les habitants dépassent les logiques de frontière.

En février 2007 et pour la première fois, les territoires partenaires adhèrent à un diagnostic partagé, s’accordent sur un développement souhaité et s’engagent à mettre en oeuvre les mesures correspondantes (projet d'agglomération franco-valdo-genevois 1ère génération).

La charte énonce l’engagement politique fort des 18 partenaires du Projet d’agglomération à travailler en commun à sa mise en oeuvre.

 

Une activité aux visages et aux bénéfices multiples

Aujourd'hui, c'est 68'100 ha d'espaces agricoles, soit 35% du territoire du Grand Genève qui est utilisé par l'agriculture, dans toute sa diversité : depuis la production laitière et les prairies en passant par les grandes cultures, les fruits et légumes, le vin et jusqu'au miel ou la pisciculture… Source d'activités économiques et de production alimentaire, l'agriculture contribue aussi à préserver la biodiversité et des paysages de qualité. Cependant, les espaces et l'activité agricoles sont soumis à de fortes pressions : consommation pour le développement urbain et les infrastructures routières, loisirs, etc. 

Aussi, le Grand Genève s'est-il engagé depuis 2007 à placer l'agriculture au centre du développement de l'agglomération en lien avec la profession agricole, les collectivités et les partenaires franco-suisses.

 

Quels enjeux ?

  • Favoriser une meilleure prise en compte de l'agriculture et des espaces agricoles dans les stratégies d'aménagement du territoire
  • Intégrer l’espace agricole comme élément structurant du territoire et composante du paysage
  • Renforcer les filières agricoles pour "produire local et consommer local"
  • Contribuer au développement d'une agriculture de proximité
  • Affirmer et développer la multifonctionnalité de l'agriculture en mobilisant les différents acteurs du territoire

 

Les axes de réflexion

  • La préservation des espaces agricoles
  • La communication et la promotion de l’agriculture du territoire transfrontalier
  • Le rapprochement des producteurs et consommateurs via le développement des circuits courts
  • Les réseaux agro-environnementaux : la biodiversité et les paysages favorisés par l'agriculture

 

Les applications concrètes

Chez mon fermier

Toute la richesse du Grand Genève, à découvrir à deux pas de chez vous !
"Chez mon fermier" vous permet de partir à la rencontre de plus de 500 exploitations agricoles françaises et suisses (vente directe à la ferme, magasins de producteurs, activités à la ferme, etc.). Grâce à cette carte interactive, vous pouvez ainsi découvrir la diversité des produits agricoles de l'agglomération franco-valdo-genevoise. Des actualités vous sont également proposées (portes ouvertes, fêtes, etc.).

Application Chez mon fermier -  Grand Geneve

"Chez mon fermier" est décliné sous la forme d'applications

utilisables de part et d'autre de la frontière. Vous pourrez ainsi avoir à portée de mains toutes les informations nécessaires pour consommer local et découvrir les exploitations agricoles de votre région.

 

En savoir plus sur l'agriculture transfrontalière

Partagez cette page