Crédit image: diapo.ch/Genève Terroir
Dans les années 80, l’agriculture suisse a fait l’objet de nombreuses critiques concernant le poids de son impact sur l’environnement. Depuis, différentes mesures ont été mises en œuvre afin de développer une agriculture plus durable préservant les ressources naturelles.
Des changements pour l'environnement

Quelques exemples de cette mutation :

  • paiements directs encourageant les bonnes pratiques agricoles (notamment la production intégrée et la production biologique)
  • mise en place de nombreux réseaux agroenvironnementaux (RAE) sur tout le territoire

  • soutien aux exploitations agricoles se convertissant à l’agriculture biologique
  • soutien aux techniques agricoles préservant le sol et favorisant le captage du CO2
  • soutien à la construction de bioépurateurs protégeant les eaux de surface des résidus de pesticides
  • soutien à l’agriculture locale (à travers le label GRTA)
  • soutien à la construction de serres maraîchères peu gourmandes en énergie

En comparaison internationale, les écobilans réalisés sur la tomate et le vin rouge ont montré que la production locale avait tout son sens d’un point de vue environnemental.

Pour découvrir la diversité des produits genevois, rendez-vous sur www.geneveterroir.ch et son Appli Genève Terroir. Pour rester informé des événements sur les produits locaux, rendez-vous sur la page facebook de Genève terroir.

 

agriculture_durable.jpg

Partagez cette page