Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, et après?

L'association Graines d'entrepreneurs lance, ce mercredi 4 décembre, avec l'aide du canton de Genève et du bureau de transfert de technologies et de compétences UNITEC, la première permanence de coaching pour les moins de 18 ans, les collégien-n-e-s, et les apprenti-e-s jamais mis en place sur le territoire genevois. Les entrepreneur-e-s en herbe du canton auront désormais un espace dédié, en plein cœur de l'Université de Genève, pour élaborer leurs projets et innover tout au long de l'année.

Où trouver des informations lorsque l'on est adolescent-e et que l'on veut entreprendre? Par quoi commencer quand on veut élaborer son projet tout en étant encore au collège ou en apprentissage? Dès ce mercredi 4 décembre à Genève, la jeunesse du canton aura des réponses détaillées à ces questions. En effet, elle disposera dorénavant d'un espace gratuit entièrement dédié au développement de leurs idées et à l'entrepreneuriat.

Baptisé  "La permanence Graines d’entrepreneurs", cette plateforme inédite accueillera, une fois par semaine à l'Université de Genève (UNIGE), les mercredis de 16h30 à 18h30 et sans rendez-vous préalable, tous les plus jeunes esprits créatifs que compte le canton. Elle offrira tout au long de l'année aux entrepreneur-e-s en herbe, soit les élèves de secondaire, en formation générale ou professionnelle, un accompagnement adapté pour innover sur le long terme.

Pérenniser l'envie d'entreprendre

Cette démarche, née grâce au soutien du département du développement économique du canton de Genève (DDE) et en partenariat avec le bureau de transfert de technologies et de compétence UNITEC,  s'inscrit dans le sillage de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat, dont la 9e édition s'est déroulée fin novembre 2019. Elle a pour vocation d'en pérenniser la dynamique sur toute l'année, que ce soit pour une simple question, à travers un rendez-vous exploratoire, une aide à l’élaboration ou une mise en relation.

Ce nouveau concept de permanence, avec un coach dédié, ouverte tous les mercredis après-midi durant deux heures, "répond au besoin, mis en lumière par la stratégie économique cantonale 2030, de développer une véritable culture entrepreneuriale dès le plus jeune âge.  Il fait par ailleurs écho à la mise en place, depuis maintenant deux ans dans des cycles d'orientation du canton, du cours facultatif gratuit intitulé 'De l'idée au projet: comment développer l'esprit d'entreprendre'", souligne M. Pierre Maudet, conseiller d'Etat chargé de l'économie.

"Il manquait un lieu en accès libre pour accueillir les jeunes du canton, facile et sans rendez-vous ou sélection, avec un espace de coworking gratuit leur permettant de se rencontrer et de travailler sur des projets en équipe, avec d'autres jeunes motivés et des alumnis", relèvent Laurence Halifi et Nadine Reichenthal, fondatrices du programme Graines d’entrepreneurs.

Un lancement simultané à Lausanne

Graines d’entrepreneurs, qui s’est donné pour mission de transmettre l’esprit d’entreprendre et d’innover aux jeunes générations, a déjà formé plus de 1500 jeunes au travers de ses cours hebdomadaires ou ses ateliers d’initiation pour les 10-18 ans, et coaché plus de 350 projets depuis son lancement. "Mais nous avons remarqué qu’après le cycle d’orientation, les apprenti-e-s et les collégien-ne-s/gymnasien-ne-s manquaient de temps et d’envie pour suivre un programme complet en plus de leurs cours, alors qu’ils et elles se posent plein de questions sur la création de projets. Il nous semblait alors indispensable d’y répondre, pour entretenir leur curiosité et leur enthousiasme. Rappelons aussi que huit entrepreneur-e-s sur dix sont issu-e-s de l’apprentissage.

En parallèle de la permanence Graines d’entrepreneurs à Genève, une structure comparable sera lancée à Lausanne, comportant les mêmes services pour les jeunes du post-obligatoire, les mercredis soirs. La variante vaudoise sera intégrée au hub innovation et entrepreneuriat de l’Université de Lausanne (UNIL) et soutenue par le département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) du canton de Vaud dans le cadre de l’offre extrascolaire "Plus".

Se constituer un premier réseau professionnel

Sur le campus de l’UNIGE, les graines d’entrepreneurs auront un accès libre pour échanger et profiter du partage d’expériences d'entrepreneur-e-s, de professionnel-le-s et de mentors, tout en bénéficiant de l’expertise d’UNITEC et des différents acteurs d’aide à la création d’entreprises, comme les plus grands. Des évènements et conférences seront régulièrement organisés pour eux, au sein d’organismes partenaires, afin de varier les activités et lieux de réunion.

Ainsi, ces jeunes pourront commencer à constituer leur premier réseau professionnel, ce qui facilitera leurs débuts dans le monde du travail. Ils pourront en outre garder contact avec les autres membres de la permanence Graines d’entrepreneurs des liens tissés autour de l’envie de créer.

 

Pour tout complément d'information: M. Pierre Maudet, conseiller d'Etat, en contactant M. Dejan Nikolic, direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation, DDE, T. 079 416 84 10.