Rapport de gestion 2019 du Conseil d’Etat de la République et canton de Genève

Type de publication:
Date de publication:
26 mars 2020
Publié dans:

Détail

Tout corps a besoin d’oxygène. Cet oxygène, pour Genève, c’est notamment un ensemble de conditions cadres qui font de notre canton un écosystème unique où se côtoient les organisations internationales, les ONG, mais aussi un tissu économique local et international très dense. L’année 2019 a ainsi vu se poursuivre les efforts entamés dans la précédente législature pour consolider la Genève internationale, avec les chantiers de rénovation et d’agrandissement des bâtiments des OI, en particulier le Palais des Nations, tandis que le canton réalise l’important chantier du tram des Nations et de la route du même nom.

Sur le plan de la protection des intérêts économiques du canton et de l’emploi, l’année 2019 a été marquée par l’aboutissement d’une réforme que le Conseil d’Etat plaçait parmi ses priorités en 2013 déjà. Il s’agit, bien sûr, de la mise en oeuvre genevoise de la «RFFA», autrement dit la troisième réforme de la fiscalité des entreprises. 

Fin 2019, Genève a inauguré le Léman Express, dont la conception remonte à la fin du 19e siècle, mais que notre canton a relancé vers la fin des années 1990. Le 15 décembre 2019, conformément à l’échéancier fixé au début de la précédente législature, les rames ont entamé leur ballet souterrain entre Cornavin et Annemasse. Les autorités devront, au cours de l’année 2020, en collaboration avec les CFF et nos partenaires de la région, mettre en oeuvre les correctifs visant à assurer le fonctionnement optimal de cette infrastructure.