Rapport de gestion 2015 du Conseil d’Etat de la République et canton de Genève

Type de publication:
Date de publication:
1 mars 2016

Détail

Au cours de la deuxième année de la législature 2014-2018, le Conseil d’Etat a principalement agi en vue de maîtriser l’évolution des charges dans le canton. En effet, l’abandon du taux plancher avec l’euro, le 15 janvier 2015, par la Banque nationale suisse (BNS) a assombri les perspectives économiques du pays, mais plus encore celles de notre canton. L’économie genevoise est en effet fortement dépendante des exportations vers la zone euro, et la décision de la BNS a subitement renchéri les produits suisses ou genevois dans une proportion oscillant entre 10% et 20%. De la même manière et pour les mêmes motifs, les salaires versés en Suisse par des entreprises actives au plan international supposent un coût accru. C’est pourquoi les attentes en matière de croissance économique ont dû être sévèrement corrigées par rapport à celles sur lesquelles se basait le budget 2015. En effet, le groupe de perspectives économiques, qui tablait fin 2014 sur une croissance du PIB de 2,3% en 2015 a dû, au milieu de l’année, réduire cette prévision à seulement 0,5%.