Projet de budget 2018 de l’Etat de Genève - Un déficit sensiblement réduit grâce aux nouvelles estimations fiscales

Type de publication:
Date de publication:
18 octobre 2017
Publié dans:

Le conseiller d’Etat chargé du département des finances, M. Serge Dal Busco, a communiqué ce jour à la commission des finances du Grand Conseil l’actualisation des estimations fiscales relatives au projet de budget 2018. Selon les informations disponibles au mois d’octobre, le déficit initialement prévu à hauteur de 261 millions de francs devrait être réduit d’une centaine de millions.

Le projet de budget présenté le 12 septembre dernier se fondait, comme chaque année, sur les estimations fiscales disponibles au mois de juin. Au début de l’automne, ces estimations sont revues et actualisées en fonction, d’une part, du résultat de la dernière enquête effectuée en septembre auprès d’un panel représentatif d’entreprises et, d’autre part, de l’avancement du travail de taxation.

S’agissant des personnes morales, l’enquête d’automne fait apparaître une augmentation d’environ 90 millions des prévisions de revenus fiscaux. « Cet écart à la hausse confirme que l’amélioration conjoncturelle qui se manifeste depuis quelques mois se traduit dans les perspectives des entreprises, et il permet d’espérer une poursuite de cette tendance pour l’année prochaine », relève M. Dal Busco.

S’agissant des personnes physiques, les prévisions restent relativement stables, avec une légère augmentation d’une dizaine de millions. La part à l’impôt fédéral s’améliore à hauteur de quelque 35 millions.

Face à cette amélioration des prévisions fiscales à hauteur de quelque 135 millions, le projet de budget nécessite aussi certaines adaptations au niveau des charges. Il s’agit principalement d’y intégrer les moyens supplémentaires que le Grand Conseil a récemment décidé d’octroyer aux TPG, ainsi que l’adaptation des subsides pour l’assurance maladie, suite à l’augmentation des primes, soit un montant estimé à ce jour entre trente et quarante millions de francs.

Au final, le déficit initialement prévu de 261 millions devrait ainsi, selon les informations disponibles à ce jour, se situer aux alentours de 160 millions de francs.

Annexe: Projet de budget 2018

 

Pour toute information complémentaire : M. Serge Dal Busco, conseiller d’Etat, par l’intermédiaire de M Roland Godel, secrétaire général adjoint, DF, T 022 327 98 07.