Le président du Conseil d'Etat et les présidentes des Chambres fédérales brisent la marmite de l’Escalade au Palais fédéral

Type de publication:
Date de publication:
10 décembre 2009

Ce jeudi 10 décembre en début d’après-midi à Berne, le président du Conseil d’Etat M. François Longchamp et la chancelière d’Etat Mme Anja Wyden Guelpa ont « brisé une marmite » au Palais fédéral en compagnie de la présidente du Conseil des Etats Erika Forster-Vannini et de la présidente du Conseil national Pascale Bruderer Wyss. Tous les parlementaires aux Chambres fédérales étaient conviés à cette cérémonie festive pour laquelle une marmite de l’Escalade en chocolat d’un poids de 13,5 kg a été spécialement conçue. Des membres de la Compagnie de 1602, société historique genevoise, étaient également présents avec leur costume d’époque.

M. François Longchamp a rappelé que l’Escalade était l’une des dates marquantes de l’identité genevoise, évoquant la victoire des Genevois sur les Savoyards le 12 décembre 1602, ce qui démontrait la volonté de Genève de demeurer libre. Le président du Conseil d’Etat a indiqué qu’une autre date importante était celle de la révolution démocratique du 7 octobre 1846, à l’occasion de laquelle le peuple genevois s’est soulevé contre son gouvernement pour venir en aide à la Confédération naissante menacée par le conflit du Sonderbund. « Ces dates-clés sont révélatrices à la fois de l’amour des Genevois pour la liberté et de notre loyauté à la Suisse », a précisé le président du Conseil d’Etat.

M. François Longchamp, en choisissant la Berne fédérale pour son premier voyage hors du canton en tant que président du gouvernement genevois, témoigne ainsi de l’attachement de Genève aux liens confédéraux. Cet événement s'inscrit dans la volonté du Conseil d'Etat d'intensifier le développement des relations entre Genève et Berne, concrétisée notamment par la présence dans la ville fédérale de deux attachées aux questions fédérales qui ont commencé leur activité au début de cette année.

Partagez cette page