Neon Parallax, deux nouvelles œuvres lumineuses inaugurées le lundi 27 juin 2022

Les Fonds d’art contemporain du canton et de la Ville de Genève inaugurent lundi 27 juin à 20h30, sur la plaine de Plainpalais, le cinquième volet de l’ambitieux projet d’art public Neon Parallax, démarré en 2006. Deux nouvelles installations lumineuses, conçues par les artistes Nathalie Du Pasquier et Olaf Nicolai viennent étendre le projet sur les toits de deux immeubles de l'avenue Henri-Dunant, dans l'angle sud de la plaine.

L'artiste allemand Olaf Nicolai (*1962) installe ALDEZBF? IMAGINATION SUBLIME, un message aux caractères énigmatiques qui proviendrait de la planète Mars, adapté de l'alphabet inventé par une célèbre médium du début du 20e siècle. Tout en se rattachant à l'histoire locale et aux personnalités de Théodore Flournoy, Ferdinand de Saussure et Hélène Smith, l'artiste propose une œuvre qui déroute et suscite la curiosité. Nathalie Du Pasquier (*1957), artiste française installée à Milan, propose une œuvre lumineuse sans titre, composition abstraite colorée, loin de tout formalisme. Sa composition, produite par plusieurs caissons lumineux, répond à l'environnement architectural par des jeux de pleins et de vides et des hauteurs variables entre les éléments, qui évoquent des décrochements de bâtiments. Son aspect très pictural apporte un nouveau paramètre esthétique à l'ensemble des enseignes lumineuses déjà en place sur le pourtour de la plaine.

Ces deux nouvelles œuvres du projet Neon Parallax seront inaugurées le lundi 27 juin à 20h30 en présence des artistes et des magistrats Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat chargé du département de la cohésion sociale (DCS), et Sami Kanaan, conseiller administratif en charge du Département de la culture et de la transition numérique (DCTN), Diane Daval et Michèle Freiburghaus, responsables des Fonds d'art contemporain (FCAC et FMAC) ainsi que des artistes.

Un contrepoint artistique depuis 2006

Neon Parallax est conçu et produit par les Fonds d’art contemporain de la Ville et du canton de Genève, en partenariat avec les propriétaires des immeubles sur lesquels sont placées les œuvres. Conçu spécifiquement pour la plaine de Plainpalais, l’ensemble réunissant des installations sur les quatre faces de la plaine, a été pensé comme un contrepoint artistique aux publicités installées sur les quais bordant la rade, ces deux espaces urbains ayant une configuration quasiment identique, en forme de losange.

Démarré en 2006, ce projet d'art public compte des installations d’artistes suisses et internationaux: YES TO ALL de Sylvie Fleury (CH), Breath de Jérôme Leuba (CH) (œuvre démontée en 2017), What I Still Have To Take Care Of de Christian Jankowski (D), Expodrome de Dominique Gonzalez-Foerster (F), Fly a Dragon Kite de Nic Hess (CH), Axis of Silence de Sislej Xhafa (Kosovo), L’ODRRE N'A PAS D'IPMROTNCAE d'Ann Veronica Janssens (B), Coming soon ! de Pierre Bismuth (F) et DIMANCHE de Christian Robert-Tissot (CH).

Informations pratiques: 

 

Pour tout complément d'information: