Les Journées européennes du patrimoine 2019 en «Couleurs»

Type de publication:
Date de publication:
10 septembre 2019
Les 14 et 15 septembre 2019, la population genevoise est attendue pour la 26e édition de cette importante manifestation culturelle, placée sous le thème national «Couleurs». MM. Antonio Hodgers, président du Conseil d'Etat, chargé du département du territoire, et Rémy Pagani, conseiller administratif de la Ville de Genève, chargé du département des constructions et de l'aménagement, ont officiellement lancé aujourd’hui cet événement. Nouveautés de cette édition: des visites nocturnes sur la plaine de Plainpalais et à la cathédrale Saint-Pierre - à ne pas manquer!

De la couleur à Genève? Cette interrogation peut paraître saugrenue tant la monotonie sur le thème du gris-vert semble prévaloir dans notre canton. Et pourtant, en y regardant de plus près, en passant les portes ou en élevant le regard, une variété étonnante de couleurs et de décors se révèle. Qu’elles soient appliquées ou propres au matériau mis en œuvre, les couleurs sont indissociables de la conception architecturale et participent de l’histoire de chaque édifice.

Lieux de culte

Depuis toujours, les couleurs ont une portée symbolique et très tôt leur présence dans l’église fait débat, sont-elles matière ou lumière? Au 15e siècle, l’atelier du peintre Giacomo Jaquerio orna de fresques, selon des codes bien établis, la chapelle de Tous-les-Saints à Saint-Gervais ainsi que celle des Macchabées à Saint-Pierre, dont le décor médiéval flamboyant fut restauré sur la base d’un projet de Viollet-le-Duc. De même, qui pourrait croire aujourd’hui que la cathédrale Saint-Pierre était à sa conception polychrome ? Au milieu du 19e siècle, dans le nouveau quartier des Tranchées, l’église de l’Exaltation de la Sainte-Croix, communément appelée «église russe», propose un programme iconographie remarquable, qui a retrouvé son éclat lors de sa dernière restauration en 2017.

Les couleurs de la ville

L'évolution des façades, maintes fois restaurées, permet difficilement de deviner ce qu’elles étaient à leur origine et les maisons genevoises des 17e et 18e siècles nous offrent aujourd’hui une image sans doute bien différente de celle de l’époque de leur construction. Dès le 19e siècle, les bâtiments en molasse s’animent dès lors que les matériaux se diversifient et que la peinture ou des tesselles s'en mêlent. Au gré de visites itinérantes, les participants sont invités à en saisir toutes les nuances, de la pierre de taille et des enduits en Vieille Ville aux décors multicolores des halls d’entrée du quartier des Eaux-Vives et de Plainpalais.

Lors de ces déambulations, le public relèvera également les teintes spécifiques de certains toits, dont les tuiles Nuancées Rouge, Jaune ou Brune proviennent des historiques «Tuileries de Bardonnex», ainsi que les motifs fleuris qui égayent nos espaces verts, riches de milliers de fleurs produites dans les serres du service des espaces verts (SEVE) à Vessy. Ces deux lieux de productions ouvriront exceptionnellement leurs portes à l’occasion des Journées du patrimoine.

En avant le spectacle!

Quand on pense «spectacle», le rouge et l’or s’imposent à notre imaginaire et ce sont bien ces couleurs qui habillent, aujourd’hui encore, le Casino-Théâtre de la rue de Carouge, qui se prépare à être restauré. A l’Alhambra (d’Al-Hamra, La Rouge) Carmen Perrin fait répondre le pourpre des fauteuils à des bandes de couleurs métallisées qui, du sol au plafond, captent et réfractent la lumière. Au Grand Théâtre, qui a ré-ouvert ses portes en février dernier après des années de travaux, c’est un véritable festival de couleurs qui attend les visiteurs. Et le spectacle se poursuivra dans la rue… ainsi la nuit, tout autour de la plaine de Plainpalais, les immeubles se parent de néons de couleurs, telle une exposition à ciel ouvert.

20e siècle

Impossible de parler couleur et architecture sans évoquer Le Corbusier et sa polychromie architecturale, qui est une véritable œuvre en soi. Le grand architecte définit deux collections de couleurs proposant 63 nuances harmonieuses et combinables à l'infini. Une conférence, un atelier et la visite de l’immeuble Clarté permettront d’appréhender le rapport entre le volume, l’espace et la couleur tel que perçu et défini par Le Corbusier. Le principe de la Synthèse des arts que l’architecte et artiste développe au début du 20e siècle est parfaitement illustré à la fin des années 1960 à La Tourelle, où l’architecte Paul Waltenspühl confie chaque entrée de cet ensemble résidentiel à l’inspiration d’un artiste différent.

Peu auparavant, à Arcoop, construit par les frères Honegger, la blancheur immaculée des coursives contraste avec les couleurs vives des accès aux locaux. Dix ans plus tard, c’est une composition de surfaces colorées, à lire parfois comme des anamorphoses, qui anime les façades d’Avanchet-Parc. Cet ensemble, réalisé pour 7000 habitants, fruit d’une collaboration hors-pair entre syndicats, associations patronales et un promoteur, mérite une nouvelle découverte!

Du côté des institutions

Le musée Ariana prend part à ces Journées pour raconter comment la couleur peut être un défi pour les céramistes d’hier et les artistes d’aujourd’hui… Un défi ? La couleur et ses phénomènes optiques le sont assurément pour les savants qui ont cherché à les mesurer et à les expliquer, comme il nous le sera démontré au musée d’histoire des sciences. Les deux musées proposent visites et ateliers, pour petits et grands !

Enfin, en marge de notre programme, les archives de la RTS présentent les métiers de la restauration et de la documentation d’archives visuelles et la Fondation Gandur pour l’art ouvrira exceptionnellement les portes de sa collection archéologique pour un voyage dans la symbolique des couleurs.

 

Programme pour le canton de Genève: www.journeesdupatrimoine.ch

Programme pour la Suisse: www.venezvisiter.ch

Images du programme disponibles jusqu'au 16 septembre via ce lien: https://we.tl/t-KTFwc4lcrX

 

Le programme par thèmes:

Lieux de culte

  • Visite 5 et 5bis: Polychromies à la cathédrale Saint-Pierre et La chapelle des Macchabées
  • Visite 6: Saint-Pierre la nuit
  • Visite 7: Dévotion, costumes et conventions à Saint-Gervais
  • Visite 11: L’église aux 9 bulbes d’or

Les couleurs de la ville

  • Visite 8: Les couleurs de la ville
  • Visite 10: De tesselles en mosaïques
  • Visite 12: Trompe-l’œil, cartouches, trophées et rinceaux
  • Visite 20: Les Tuileries et Briqueteries de Bardonnex
  • Visite 21: Tapis de fleurs

En avant le spectacle !

  • Visite 1: Brasserie, bonbonnière et casino
  • Visite 2: Le rouge vers l'or
  • Visite 3: Faste et splendeur du Grand Théâtre
  • Visite 4: Neon Parallax, lumières sur la plaine

20e siècle

  • Visite 13: La Tourelle, une expression de la Synthèse des arts
  • Visite 14: Clarté
  • Visite 15: La couleur chez Le Corbusier
  • Visite 16: L'Arcoop, un hôtel industriel avant l'heure
  • Visite 17: Halte à la monotonie! La cité des Avanchets

Du côté des institutions

  • Visite 18: Explosions de couleurs à l’Ariana!
  • Visite 19: Phénomènes optiques au Musée d’histoire des sciences
  • Visite 22: Les archives de la RTS
  • Visite 23: D’or et d’azur, Fondation Gandur

Conférences 

  • Visite 9: Conférences à l’ancienne Ecole de chimie:

- Des matières et des couleurs. Architecture privée aux 17e et 18e siècles à Genève

- Réchauffement chromatique? Les couleurs de Genève aux 19e et 20e siècles

- L’Eglise et la couleur, des origines à la Réforme

  • Visite 15: La couleur chez Le Corbusier: Polychromie architecturale

Ateliers pour petits et grands

  • Visite 15: La couleur chez Le Corbusier: Aimez-vous Le Corbusier?
  • Visite 18: Explosions de couleurs à l’Ariana!

- Initiation aux graffiti

  • Visite 19: Phénomènes optiques au Musée d’histoire des sciences: Filtrer les couleurs en un tour de main!

Nouveauté ! visites nocturnes 

  • Visite 4: Neon Parallax, lumières sur la plaine. Visites à 20h30, 21h et 21h30
  • Visite 6: Saint-Pierre la nuit. Ouverture exceptionnelle des tours dès 20h

- Sybille, tâcherons et miséricordes. Visites de la cathédrale à la lampe de poche à 20h30 et 22h00.

 

Thèmes des précédentes Journées européennes du patrimoine en Suisse

2018    Sans frontières

2017    Héritage du pouvoir

2016    Oasis des villes, oasis des champs

2015    Echanges et influences : philanthropie et patrimoine bâti

2014    A table! de la truelle à la fourchette

2013    Feu et lumière

2012    Pierre et béton

2011    Un monde sous nos pieds

2010    Cycles de vie

2009    Au fil de l’eau

2008    Lieux de délices

2007    Le bois – Holz – Il legno

2006    Les jardins, cultures et poésie

2005    Le patrimoine au présent, entre conservation et création

2004    Transports et communications

2003    Verre et vitrail

2002    Métiers du patrimoine

2001    Habiter un monument historique: intérieurs ouverts pour vous

2000    Le patrimoine du XXe siècle et le monument au pluriel: du rapport entre maisons, rues et places

1999    A toute vapeur! Transports et énergie du Moyen Age à nos jours

1998    Les citoyens, l’Etat et leurs œuvres: les édifices de la Confédération, des cantons et de leurs représentants

1997    L’édifice religieux et son environnement bâti: la vie dans les résidences épiscopales, les couvents, les cures, les synagogues et les collèges

1996    Maisons et jardins en ville et à la campagne

1995    Châteaux, maisons fortes et manoirs historiques

1994    Hôtels de Ville, bâtiments publics et d’autres monuments historiques en Suisse
 

Pour toute information complémentaire:

  • Etat de Genève: M. Pierre Alain Girard, directeur général de l’office du patrimoine et des sites, département du territoire, tél. + 41(0)22 546 60 95;
  • Ville de Genève: M. Pierre Tourvieille de Labrouhe, conseiller en conservation du patrimoine architectural, département des constructions et de l’aménagement, tél. +41(0)22 418 82 52;
  • Coordination genevoise: Mmes Claire Delaloye Morgado et Valérie Muller, coordinatrices genevoises des Journées du patrimoine, tél. +41(0)79 766 06 12.