Journée mondiale des zones humides: un programme pour découvrir la nature au cœur de la ville

Type de publication:
Communiqués de presse
Date de publication:
26 janvier 2018
Chaque année, des milliers d'oiseaux migrateurs, venus parfois des confins de l'Europe, convergent fidèlement vers la rade et le Rhône genevois pour y passer l'hiver. Ces voyageurs en transit offrent ainsi de belles découvertes et parfois des surprises aux curieux qui souhaitent les observer. Rien de plus facile, puisque ces oiseaux souvent colorés tirent parti de la tranquillité des lieux pour s'approcher tout près des quais. Afin de faire mieux connaître la valeur des sites aquatiques et de leurs hôtes, une série d'activités sont organisées dans le sillage de la Journée mondiale des zones humides autour de la rade et du Rhône. Quête de l'oiseau rare, affût dans la roselière ou atelier bien au chaud, ces visites pour les petits et les grands offriront un nouvel éclairage sur un patrimoine remarquable situé juste à notre porte.

Un havre naturel pour les oiseaux migrateurs

Fuligule nyrocaLes promeneurs flânant sur les quais genevois ne se doutent pas forcément que la rade et le Rhône constituent aussi un milieu naturel hors du commun. L'explication réside en partie sous la surface : bénéficiant d'une eau d'excellente qualité, abritant des herbiers aquatiques, des bancs de petits poissons ou des moules d'eau douce, cette zone humide offre un habitat idéal pour de nombreux oiseaux migrateurs. Compte tenu de cette richesse, cet espace familier est également une précieuse réserve protégée par la Convention internationale de Ramsar, alors même qu'il se situe au cœur de la ville.

Le fuligule nyroca, un oiseau rare et menacé, retrouve chaque hiver ses quartiers devant les quais genevois. Reconnaissable à sa tête pointue et ses curieux yeux blancs, ce "canard grenat" révèle un riche plumage acajou lorsqu'on l'observe aux jumelles. Photo J.-M. Mitterer.
 

Des animations et découvertes pour toutes et tous

Tirant parti de cette situation privilégiée, plusieurs animations sont organisées par de nombreux partenaires à l'occasion de la Journée mondiale des zones humides afin de permettre aux Genevois de découvrir ce patrimoine naturel proche de nous.

Le grand public pourra ainsi entrer dans l'univers des oiseaux migrateurs en compagnie d'ornithologues dans le cadre d'activités qui se dérouleront entre le 2 et 4 février 2018 (voir encadré). Quête de l'oiseau rare, affût dans la roselière ou atelier bien au chaud, ces visites pour les petits et les grands offriront un nouvel éclairage sur un site passionnant à redécouvrir avec des jumelles!


La Journée mondiale des zones humides

La Convention de Ramsar est un traité ratifié par près de 170 Etats, dont la Suisse, qui se sont engagés à assurer la conservation de leurs zones humides – marais, lacs ou cours d’eau, milieux marins, etc. – les plus importantes. Grâce à cet instrument, ce sont aujourd'hui plus de 2200 sites dans le monde, totalisant 2,1 millions de km2 – l'équivalent d'un cinquième de la surface de l'Europe – qui sont protégés.

Chaque année, début février, pour commémorer la signature de la Convention en 1971 dans la ville iranienne de Ramsar, les zones humides sont à la fête. A cette occasion, partout dans le monde, de nombreux acteurs mènent des opérations de sensibilisation auprès du public. Genève, qui héberge un site protégé par la convention – la Rade et le Rhône genevois – ainsi que plusieurs zones humides de valeur, s'associe à cette action mondiale, pilotée à quelques kilomètres du canton par le Secrétariat de la Convention de Ramsar basé à Gland.

Partenaires locaux de la Journée mondiale des zones humides :
Secrétariat de la Convention de Ramsar, Etat de Genève, Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève, Groupe des jeunes de Nos oiseaux-Genève, Groupe ornithologique du bassin genevois (GOBG), Pro Natura Genève, La Libellule, HEPIA Lullier, Association pour la sauvegarde du Léman (ASL), Association NARIES


Journée mondiale des zones humides – Programme des activités à Genève

Toutes les animations pour le grand public et les enfants sont gratuites.

Vendredi 2 février 2018

  • Les oiseaux du lac racontés par un ornithologue du Muséum – 14h00-16h00. Plus de 300'000 oiseaux d’eau de 50 espèces différentes fréquentent nos lacs chaque hiver. Alors ne confondez plus jamais la foulque et la poule d’eau, les mouettes et les goélands. Un spécialiste vous présente les incontournables du Léman, que vous n’aurez jamais vu d’aussi près ! Muséum d'histoire naturelle – Ville de Genève.

Samedi 3 février 2018

  • Oiseau rare: à la recherche du "canard grenat" – 14h00-16h00. La rade de Genève, site Ramsar urbain, abrite chaque hiver de nombreux oiseaux d’eau ainsi qu'un hôte aussi beau que rare: le fuligule nyroca, à découvrir en compagnie d’ornithologues. Sans inscription, par tous les temps, jumelles recommandées, habits adaptés. Départ à la rotonde du Jardin anglais. Etat de Genève – Info-service, T.  022 546 76 00.Tous les détails : bit.ly/canard_grenat

Dimanche 4 février 2018

  • Sur la tour de la Pointe-à-la-Bise – 10h00-16h00. Présence d’ornithologues en haut de la tour d’observation, qui partageront leur passion avec les visiteurs – grand vin chaud dans le Centre nature de la Pointe-à-la-Bise pour réchauffer les cœurs (et les mains!). Sur inscription. Réserve de la Pointe-à-la-Bise – Pro Natura Genève.
  • Oiseau rare : à la recherche du "canard grenat" – 11h00-13h00. La rade de Genève, site Ramsar urbain, abrite chaque hiver de nombreux oiseaux d’eau ainsi qu'un hôte aussi beau que rare : le fuligule nyroca, à découvrir en compagnie d’ornithologues. Sans inscription, par tous les temps, jumelles recommandées, habits adaptés. Départ à la rotonde du Jardin anglais. Etat de Genève – Info-service, T. 022 546 76 00. Tous les détails : bit.ly/canard_grenat
  • Les oiseaux d'eau en compagnie d'ornithologues – 13h30-16h00. Des milliers de canards nous rendent visite en hiver: qui sont-ils? Combien sont-ils? D'où viennent-ils? Venez découvrir ces voyageurs au long cours avec ceux qui assurent leur suivi scientifique pour mieux les protéger. Sans inscription, jumelles recommandées, habits chauds. Pour vous annoncer: info@gobg.ch. Barrage de Verbois – Groupe ornithologique du bassin genevois & Groupe des jeunes de Nos oiseaux.
  • Les canards de la rade – 13h00-17h00. La rade et le Rhône genevois constituent des lieux importants pour la biodiversité. A l’occasion de la journée internationale des zones humides, un naturaliste vous accueillera pour vous présenter la faune ailée de la rade. Pavillon Plantamour (parc Mon-Repos – Perle du Lac) – La Libellule.

 

Pour tout complément d'information: