Une journée Futur en tous genres pour les enfants de 7e primaire !

Type de publication:
Communiqués de presse
Date de publication:
6 novembre 2017
Jeudi 9 novembre 2017, les filles et les garçons scolarisé-e-s en 7e année primaire seront invité-e-s, simultanément dans plusieurs cantons, à ouvrir les horizons de leurs futurs choix professionnels en s'intéressant à des filières habituellement réservées à l'autre sexe.

Avec un fort taux de participation (88% des élèves en 2016), en hausse constante, cet événement est devenu un rendez-vous annuel incontournable œuvrant à la promotion de l'égalité des chances pour les filles et les garçons.

A Genève, cette journée est organisée par le bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques (BPEV) du département présidentiel (PRE), en collaboration avec le département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP). Elle est réservée aux élèves scolarisé-e-s en 7e primaire.

Les élèves accompagnent un parent ou un-e proche adulte du sexe opposé ou au parcours atypique sur son lieu de travail, ou participent à l'un des ateliers de découverte d’un métier, organisés en collaboration avec plusieurs institutions et services :

  • la chancellerie d'Etat et le secrétariat général du Grand Conseil ;
  • l'Université de Genève et quatre écoles de la HES-SO Genève : la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture (HEPIA), la Haute école de gestion (HEG), la Haute école de travail social (HETS) et la Haute école de santé Genève (HEdS) ;
  • la Fondation genevoise pour l'animation socioculturelle (FASe) ;
  • le Réseau femmes de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA), section Genève ;
  • l’Ecole supérieure d'éducateurs et d'éducatrices de l'enfance (ESEDE-CFPS) ;
  • l'entreprise DHL Express Switzerland ;
  • l'association professionnelle Swissengineering, section Genève ;
  • les Transports publics genevois (TPG).

Les filles pourront s'éveiller à l'engagement en politique en participant à une séance fictive du parlement et en visitant la chancellerie. Elles découvriront les métiers de l'informatique, de l'ingénierie, de la logistique et voyageront au cœur des sciences en se rendant notamment dans des laboratoires de physique, chimie ou biologie.

Les garçons, quant à eux, seront initiés à des professions passionnantes, au cœur des relations humaines, en réfléchissant à leur implication dans les métiers de la santé et du travail social ou en se glissant, l'espace de quelques heures, dans la peau d'un enseignant à l’école primaire ou d'un éducateur en crèche. De même, ils pourront découvrir l’univers des langues et cultures est-asiatiques.

Pour les élèves qui restent en classe ce jour-là, les écoles et leurs enseignant-e-s se mobilisent pour organiser une large palette d’activités spécifiques, en lien avec les orientations professionnelles et les questions d’égalité. Les élèves pourront ainsi par exemple visionner un film et en débattre, décoder des messages publicitaires porteurs de stéréotypes ou réaliser des sketches en lien avec les questions de genre.

Le DIP élabore également un programme spécifique pour ses écoles du REP (réseau d'enseignement prioritaire) avec le soutien de plusieurs partenaires afin d'exposer une grande variété de choix de formations. Dans ce cadre, un jeune duo féminin et masculin présentera les métiers de la police avec un accent particulier sur la brigade des mineurs ; trois communes (Carouge, Onex et Vernier) accueilleront les élèves dans leur mairie et organiseront des rencontres dans leurs services ; enfin, le Pouvoir judiciaire fera découvrir le domaine de la justice, à travers un procès fictif dans lequel les rôles sont assurés par les élèves eux-mêmes, ainsi que par une visite du centre de détention du Palais de justice.

En accueillant les enfants de leurs employé-e-s, de nombreuses entreprises et institutions participeront activement à cet événement. Elles profiteront de cette occasion pour présenter leurs activités et pour valoriser leurs métiers et leurs compétences, en particulier à l'égard des enfants dont le sexe est sous-représenté dans certaines de leurs filières professionnelles.

 

Pour toute information complémentaire :

  • Sur le projet : Mme Colette Fry, directrice du BPEV, PRE, T. +41 22 388 74 50 ;
  • Pour le DIP : M. Pierre-Antoine Preti, responsable de la communication, T. +41 22 546 69 68, www.futurentousgenres.ch.