G8 : Communiqué de presse de la délégation intercantonale des Cantons de Genève, Vaud et Valais

Type de publication:
Date de publication:
9 mai 2003

La Délégation intercantonale Genève, Vaud, Valais constate que la Confédération n'a pas été en mesure de trouver, auprès des cantons confédérés, les 1500 policiers supplémentaires nécessaires au canton de Genève pour assurer la sécurité pendant la grande manifestation du 1er juin prochain.

La Délégation regrette que le Conseil fédéral n'ait pas, par conséquent, requis l'assistance de la police allemande, comme le prévoit la convention en vigueur entre les deux pays.

Le Conseil fédéral n'a de toute évidence pas la même appréciation que la Délégation intercantonale du risque que devront maîtriser les autorités cantonales, particulièrement celles de Genève qui accueillera la manifestation altermondialiste sur son territoire. Nous restons, pour notre part, convaincus de la justesse de l'appréciation que nous avons faite: à titre de comparaison, des effectifs confédérés similaires avaient été dépêchés à Davos où les manifestants ne représentaient, en nombre, que le 15e de ceux qui sont attendus à Genève.

La Délégation intercantonale rediscutera de cette affaire lundi 12 mai 2003 avec la Délégation de sécurité du Conseil fédéral. Si ce dernier devait persister dans sa position, il lui incombera d'assumer les responsabilités qui seraient alors les siennes. Les autorités des cantons concernés remettront du reste sur le tapis la question de l'indemnisation des dommages collatéraux durant cette séance du 12 mai.

Pour la Délégation intercantonale Genève, Vaud et Valais

Micheline Spoerri,
présidente

Partagez cette page