Les Etats généraux genevois sur la violence dans le football ont eu lieu hier soir

Le département de la cohésion sociale du canton de Genève, en collaboration avec le Département de la culture et du sport de la Ville de Genève, a organisé hier soir les premiers Etats généraux du sport sur la violence dans le football amateur. L'objectif de cette rencontre, qui a associé une centaine d'acteurs et partenaires du football genevois, est de mener une réflexion pour trouver des solutions concrètes et applicables afin de prévenir les violences qui ont lieu sur et autour des terrains avant, pendant et après les matches.

Faisant suite aux événements malheureux des mois de juin et septembre sur les terrains de football du canton, Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat chargé du département de la cohésion sociale, et Sami Kanaan, Maire de la Ville de Genève en charge du Département de la culture et du sport, ont ouvert, hier soir, les Etats généraux du sport sur la violence dans le football amateur. Afin de rassembler un large panel de compétences autour de cette problématique, les clubs et les communes ont été invités à déléguer un.e ou plusieurs représentant.e.s pour lancer un processus de réflexion et déterminer les thématiques qui seront approfondies dans des groupes de travail.

La soirée, modérée par le journaliste sportif Patrick Oberli, a débuté par la présentation des mesures déjà existantes dans le canton par l'ACGF et l'UGAF. L'Association suisse de football (ASF) a ensuite partagé avec l'audience les bonnes pratiques existantes dans les autres cantons suisses puis, la police cantonale genevoise (BRIC) a partagé son expérience et engagé les clubs à ouvrir le dialogue. La séance s'est poursuive par de fructueuses discussions entre les participant.e.s.

Pour le Conseiller d'Etat Thierry Apothléoz, «les compétitions ne doivent pas être des affrontements, les adversaires ne doivent pas être des ennemis et les rivalités ne doivent pas devenir des combats, car avant d'être un sport, le football est un jeu». Sami Kanaan, Maire de Genève, se réjouit quant à lui «de la poursuite des discussions à la suite du Forum Sport & Société de 2017, car le dialogue est la clé du vivre-ensemble, y compris sur les terrains de sport, qui sont des écoles de vie importantes pour nos jeunes».

Cette première rencontre s'est clôturée avec la mise sur pied de 5 groupes de travail. Les thématiques retenues sont:

  1. les chartes 
  2. les médiateurs ou responsables Fairplay
  3. la gestion des publics
  4. les sanctions
  5. les formations et/ou accompagnement des arbitres et des entraîneurs

L'assistance a été invitée à se retrouver le 6 mars 2019 pour la seconde assemblée des Etats généraux. Elle permettra de prendre connaissance des solutions proposées par les groupes de travail et de planifier leur mise en application.

Annexes: Historique et programme de la séance du 28 novembre 2018

 

Pour toute information complémentaire:

  • M. Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat, en contactant Mme Teresa Skibinska, secrétaire générale adjointe, DCS, T. 022 22 327 93 18 ou 079 503 77 99, teresa.skibinska@etat.ge.ch.
  • M. Sami Kanaan, conseiller administratif et maire de Genève, en contactant M. Félicien Mazzola, collaborateur personnel, T. 022 418 95 25, felicien.mazzola@ville-ge.ch.
  • M. Skander Chahlaoui, président de l'Union genevoise des arbitres de football, T. 079 437 56 32.
  • M. Pascal Chobaz, président de l’Association cantonale genevoise de football, T. 079 203 39 15.