« Deux im Schnee »: une saison de ski sous le signe des échanges linguistiques

Type de publication:
Date de publication:
17 janvier 2017
Publié dans:
Le projet d’éducation « Deux im Schnee », nominé pour le prix de l’innovation de Volkswirtschaft Berner Oberland, entre dans sa deuxième phase. Pour cette nouvelle édition, les responsables de Gstaad Saanenland Tourismus ainsi que les responsables des échanges des cantons de Berne et Genève ont tenu compte des leçons tirées de la première édition de 2016, intégré de nouveaux partenaires et pu obtenir la participation de classes d’autres cantons.

Désormais, les camps réuniront également des adolescents des cantons de Zurich, Thurgovie et Bâle avec les jeunes de Genève et de Berne. A trois reprises (du 9 au 13 janvier, du 16 au 20 janvier et du 23 au 27 janvier 2017), six classes passent une semaine ensemble à l’auberge de jeunesse Gstaad-Saanen.


Des journées bien occupées
Les élèves pratiquent diverses activités tout au long de la journée, sur et en dehors des pistes. L’école de ski Gstaad Snow Sports dirige toutes les leçons de ski et s’assurent que les élèves se familiarisent ou se perfectionnent en sports d’hiver alpins, emblématiques des Alpes suisses. Les soirées sont dédiées à des activités collectives qui nécessitent un échange linguistique entre les écoliers parlant des langues différentes, par exemple un rallye commun dans Gstaad, une soirée curling ou cinéma ou encore un loto.


La culture suisse de près
Grâce à ce programme, les jeunes Suisses doivent dépasser la frontière linguistique et, par des échanges directs, développer une meilleure compréhension de leurs compatriotes et de leurs particularités culturelles. Ils font connaissance de la Suisse et de sa diversité à un niveau tout à fait personnel.

Encourager la relève dans les sports d’hiver
Outre l’échange interculturel par-delà « la barrière de röstis », l’encouragement de la relève dans les sports d’hiver est également en ligne de mire.


« Deux im Schnee » est soutenu par les départements de l'instruction publique des cantons de Berne, Genève, Zurich, Bâle et Thurgovie, les directions scolaires, les enseignants et les parents d'élèves concernés, Gstaad Saanenland Tourismus, les communes de Saanen et Lauenen, des partenaires locaux ainsi que des fondations privées.


Favoriser les compétences sociales
Les directions de l’instruction publique de Berne et de Genève saluent également l'initiative « Deux im Schnee », qui permet de répondre à la volonté nationale de favoriser les compétences socio-culturelles et linguistiques. La rencontre originale entre jeunes du même âge dans une autre langue motive ces derniers à utiliser leurs propres connaissances linguistiques et à les approfondir. Enfin, les camps favorisent également les compétences sociales des jeunes et leur permettent de mieux se connaître dans un nouvel environnement.


Inverser la tendance à la baisse
« Notre engagement particulier pour ce projet doit aider à inverser la tendance générale, car il y a toujours moins d’adolescents qui apprennent à skier », souligne M. Martin Bachofner, directeur de l’office du tourisme de Gstaad Saanenland. « Nous voulons clairement exprimer notre volonté d'assurer la relève et contribuer au fait que le ski alpin demeure à l’avenir l’un des centres d'activités majeurs du tourisme suisse ». C’est un petit exemple de la manière dont l’éducation et le tourisme travaillent main dans la main. Avec ces camps bilingues, l'office du tourisme de Gstaad Saanenland offre un concept novateur appelé à se développer encore à l'avenir.


Une semaine à 300 francs
Pour toutes les prestations du camp, les organisatrices/organisateurs ont à nouveau atteint leur ambitieux objectif financier : la contribution des parents est plafonnée cette année encore à 300 francs. Un objectif atteint grâce au soutien financier des départements de l'instruction publique des cantons de Berne et de Genève, d'une fondation privée genevoise, de la fondation Pro Patria, de l’Initiative en faveur des sports de neige, de l'Office fédéral de la culture et de BERNbilingue.