Conflit social entre Unia et StarLimoLuxe: le DSE saisit la CRCT

Type de publication:
Date de publication:
21 décembre 2017
Publié dans:
Le département de la sécurité et de l'économie (DSE) mène depuis le début du mois de décembre 2017 une médiation entre des employés des sociétés StarLimoLuxe et Pégase Léman, partenaires de la société Uber, à la demande du syndicat Unia. Le DSE a décidé de saisir la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) pour le volet concernant StarLimoLuxe.

Depuis le 6 décembre 2017, le DSE conduit une médiation entre le syndicat UNIA et les sociétés StarLimoLuxe et Pégase Léman, partenaires de la société Uber. A ce jour, cinq réunions se sont tenues dans les locaux du département, en présence des différents acteurs.

Les problématiques portent sur les conditions de travail et de rémunération mais ne sont pas identiques pour chacune des sociétés, il a été donc décidé, d'un commun accord, de scinder les discussions en deux groupes distincts.

A ce jour, des progrès ont été constatés dans le dossier concernant Pégase Léman, avec la collaboration d'Uber permettant au processus de médiation de se poursuivre en tout début d'année prochaine dans le but d'arriver à la résolution complète du litige.

La société Uber a également fait des propositions visant à améliorer les relations avec ses partenaires, afin d'éviter que de pareilles situations ne puissent se reproduire. Elles sont actuellement à l'étude par le département et le syndicat Unia.

S'agissant du volet entre StarLimoLuxe et ses employés, les discussions n'ont pas permis d'avancer de manière satisfaisante et les divergences qui subsistent ne permettent pas au processus de médiation de se poursuivre avec un espoir raisonnable de parvenir à un accord. Le département a donc décidé de saisir la Chambre des relations collectives de travail (CRCT), qui sera mieux outillée pour poursuivre les discussions et fixer les bases d'un accord ou d'une décision.

La procédure de médiation nécessitant un climat de confiance et apaisé, il ne sera fait aucun autre commentaire.