Concours Nature en ville 2020: plus de verdure dans l'habitat

Type de publication:
Date de publication:
11 février 2020
Lancé en 2014 par l'Etat de Genève afin de faire germer de nouveaux espaces de verdure et de biodiversité dans nos quartiers, le Concours Nature en ville augmente cette année ses ambitions. En effet, après avoir récompensé durant ses cinq premières années dix-neuf sites genevois avec une dotation annuelle de 30'000 francs, ce concours traverse les frontières et est désormais ouvert aux candidatures issues de l'ensemble du Grand Genève. Autre innovation, des projets déjà constitués - notamment par des collectivités publiques - peuvent se voir honorés par une nouvelle distinction et contribuer ainsi à l'émulation dans ce domaine. Fort de cette nouvelle impulsion, le Concours Nature en ville poursuit son action pour un cadre de vie urbain favorable à la nature. Il répond ainsi à des attentes citoyennes toujours plus d'actualité en proposant des aménagements conviviaux et durables.

Au-delà des grands parcs et des espaces verts que peuvent réaliser les grands projets en cours, la Nature en ville, c'est aussi l'ensemble des petites actions possibles à chaque échelle pour inviter la vie sauvage dans l'habitat. Potagers urbains, toitures végétalisées, haies indigènes ou prairies fleuries, il suffit parfois de peu pour que ces coins de verdure apportent un nouvel éclat à nos lieux de vie. Loin d'être anecdotiques à l'heure où nos agglomérations doivent se préparer aux effets des changements climatiques, la multiplication de ces aménagements peut apporter un appréciable vent de fraicheur dans nos quartiers. C'est précisément pour encourager l'essor de ces sites qui font du bien à la biodiversité comme à la population que le Concours Nature en ville est, pour la sixième année, ouvert aux candidatures.

Des nouvelles impulsions

Pour cette nouvelle édition, le Concours Nature en ville présente des innovations et étend ses ambitions. Ainsi, il couvre pour la première fois l'ensemble du territoire du Grand Genève, car les enjeux liés à la qualité du cadre de vie de cet espace partagé ne s'arrêtent pas aux frontières. Son jury est également élargi pour inclure, aux côtés des spécialistes de la biodiversité et du paysage, des représentants des milieux immobiliers, de l'urbanisme et des communes afin de renforcer la portée de cette approche d'actualité qui réconcilie nature et espaces construits.

A partir de cette année, le Concours Nature en ville se démultiplie avec deux actions complémentaires. Son principal volet demeure le Prix Nature en ville. Rassemblant une dotation annuelle de 30'000 francs, celui-ci constitue un véritable incubateur à biodiversité car il s'adresse à des projets qui n'existent que sur le papier ou dans l'imagination des riverains et nécessitent dès lors un petit coup de pouce pour devenir réalité. Offrant aux lauréats un appui financier ainsi qu'un accompagnement dans la réalisation, le Prix Nature en ville joue un rôle clé en donnant à celles et ceux qui veulent agir dans ce domaine les moyens de passer à l'action. Le second volet du Concours est une nouveauté : la Distinction Nature en ville vise à faire connaître une réalisation remarquable déjà constituée. Honorifique, cette récompense, qui peut notamment intéresser les collectivités publiques, a pour objectif d'encourager l'émulation dans ce domaine en valorisant des actions exemplaires.

De nouveaux projets à l'honneur cet automne

Qu'il s'agisse de la Distinction ou du Prix, le Concours Nature en ville est ouvert aussi bien aux particuliers qu'aux entreprises, associations, coopératives, communes, etc. Pour cette année, les dossiers de candidature peuvent être transmis jusqu'au 31 mai 2020 afin que son palmarès - avec son lot de nouveaux projets récompensés - puisse être présenté dès cet automne. Ainsi, après avoir déjà permis de faire germer une série d'oasis de biodiversité au cœur de l'espace bâti (voir l'encadré), le Concours Nature en ville étoffé poursuit son action en faveur d'un paysage urbain de qualité, ouvert aux bienfaits de la nature et plus convivial pour les habitantes et habitants.

Pour en savoir plus ou soumettre un dossier : https://www.1001sitesnatureenville.ch/

Toujours plus de nature en ville

Lancé en 2014, le Concours Nature en ville a déjà récompensé pas moins de dix-neuf projets et permis ainsi l'essor de nouveaux sites allant de la forêt-jardin aux préaux fleuris en passant par des ruchers urbains. Loin d'être anecdotiques, ces petits espaces de nature offrent des relais important pour la biodiversité et renforcent ainsi notre infrastructure écologique jusqu'au cœur de l'agglomération. La végétation en tire directement parti, tout comme les animaux sauvages, ainsi que le révèle une étude indiquant que 273 espèces, dont un cinquième figure sur la Liste Rouge, caractérisent la faune urbaine de Genève.

L'impulsion du Concours Nature en ville fait écho à l'action de nombreux acteurs genevois engagés dans ce domaine. Grâce à ce dynamisme, les sites créés dans ce cadre se multiplient chaque année. Ainsi, la plateforme www.1001sitesnatureenville.ch lancée en 2018 afin de constituer un espace de référence pour ce sujet d'actualité, liste d'ores et déjà plus de septante lieux répartis sur tout le canton et illustre la large palette des actions possibles dans ce domaine. Quelle que soit leur forme, ces aménagements sont loin d'être anodins pour la qualité de vie globale de notre canton puisqu'ils totalisent plus de 220'000 m2 – soit l'équivalent de presque trois fois la superficie de la Plaine de Plainpalais.

Pour en savoir plus et déposer une candidature

 

Pour tout complément d'information: Mme Delia Fontaine, responsable du programme Nature en ville, département du territoire DT, T. +41 22 388 54 93, delia.fontaine@etat.ge.ch