"Comment accompagner l'éducation préscolaire en contexte interculturel?" Un symposium pour répondre à un défi sociétal majeur

Ce symposium, organisé par le bureau de l'intégration des étrangers (BIE) et la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'Université de Genève (FPSE), propose une exploration systémique de l’accompagnement à l’éducation centrée sur le contexte interculturel genevois dans une dynamique d’intégration. Cette synthèse de l’existant genevois dans le domaine de l’intégration des enfants en âge préscolaire et de leurs parents permettra au réseau d’initier une réflexion concernant le développement de prestations futures. Le 25 mai prochain, ce sont environ 200 inscrit-e-s qui participeront aux échanges en semi-présentiel afin d'approfondir leurs connaissances dans ce domaine et d'échanger sur les enjeux majeurs identifiés.

Le Programme d'intégration cantonal (PIC) constitue, avec la loi sur l'intégration des étrangers et la constitution genevoise, le cadre de l'action de l'Etat en matière d'intégration des étrangers dans le canton. Le bureau de l'intégration des étrangers (BIE) a ainsi le mandat de faciliter et de promouvoir l'intégration des étrangers sur le territoire cantonal, notamment dans le domaine de l'éducation préscolaire. Ce symposium, qui aura lieu le 25 mai prochain en semi-présentiel, sera l'occasion de tirer un bilan des actions menées et de mesurer le chemin parcouru au terme des Programmes d'intégration cantonaux I et II.

Dix ateliers préparatoires traitant de différentes thématiques, auxquels ont participé plus de soixante professionnel-le-s de la petite enfance, ont eu lieu en amont du symposium. Les résultats seront présentés lors de cette journée. Issus des domaines de la migration, mais aussi de la santé, du social et de l'éducation, ces spécialistes qui ont animé ou participé aux ateliers parlent d'une même voix en évoquant l'enjeu sociétal actuel.

Lors de ces ateliers, il a été constaté que l'évolution sociétale de ces dernières années (travail des femmes, métissage culturel, digitalisation, distension des liens familiaux) n'a pas été accompagnée d'une prise en compte des nouveaux besoins de prestations nécessaires au développement et à l'intégration des jeunes adultes allophones ou étrangers devenant parents.

Ce phénomène sociétal rejoint le constat des professionnel-le-s quant à la nécessité de la prise en compte de cette population de parents parallèlement en recherche de sens et de contacts lors d'activités spécifiques.

Enfin, l'un des enjeux majeurs identifiés par les spécialistes lors des ateliers préparatoires est celui de l'utilisation des écrans, même par des tout-petits, objets numériques qui suppléent trop souvent les liens affectifs et sociaux et prétéritent l'exploration et la découverte du monde par les enfants.

Les conférencier-e-s cité-e-s ci-dessous ponctueront la journée du 25 mai:

  • Dre Sylvie Rayna, chercheuse associée au laboratoire EXPERICE-Université Sorbonne Paris Nord: "Petite enfance et migrations: participer pour s’intégrer, études et expériences."
  • Pr. et dr Dieter Schürch, ancien membre de la Commission Suisse pour l'UNESCO, membre du Comité Alliance Enfance, représentant de la plateforme enfance de la Suisse italienne dans l'Alliance, directeur d'un laboratoire de l'ingénierie de l'innovation au Tessin: "Y a-t-il encore une place pour moi? Quelle place, quel cadre pour quel enfant."
  • Liliane Maury Pasquier, présidente honoraire de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe: "Retour d'atelier et enjeux politiques dans le domaine de la périnatalité."
  • Kathrine Maleq, doctorante, présentera sa thèse en cours de rédaction: "La coéducation entre familles et institutions éducatives de la petite enfance dans des contextes de diversité culturelle."

Pour accéder au programme complet du symposium et s'inscrire:

https://www.ge.ch/document/programme-du-symposium-comment-accompagner-education-prescolaire-contexte-interculturel-transitions-transmissions-partenariats-25-mai-2021

     

    Pour toute information complémentaire:

    • DCS: M. Thierry Apothéloz, conseiller d'Etat, en contactant M. Henri Della Casa, secrétaire général adjoint chargé de communication, DCS, T. 022 546 54 32;
    • Pr Abdeljallil Akkari, président de la section des sciences de l'éducation, FPSE-UNIGE, T. 022 379 96 21.