Attribution des premières bourses conjointes du canton et de la Ville de Genève pour la création en bande dessinée et en écritures numériques

Type de publication:
Date de publication:
5 novembre 2015
Publié dans:
Créées en 2015 à la demande de la conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta et du conseiller administratif Sami Kanaan, chargés respectivement de la culture pour le canton et pour la Ville de Genève, les bourses pour la création en bande dessinée et en écritures umériques traduisent la volonté des collectivités publiques d’adapter leurs aides selon l'évolution du domaine du livre. Les deux premières bourses ont été attribuées aux artistes genevois Peggy Adam et Yannis La Macchia.

Décernée tous les deux ans et dotée d'un montant de 20'000 francs, la bourse d'aide aux écritures numériques vise à encourager l'exploration du potentiel offert par les nouveaux supports technologiques en matière de création textuelle ou illustrée.

Le jury, composé de représentants de différentes institutions romandes actives dans le domaine (Institut suisse de bioinformatique à l'Université de Lausanne / HEAD – Media design) a examiné plusieurs dossiers de grande qualité. Le projet récompensé, porté par le dessinateur et éditeur Yannis La Macchia, ouvre une perspective nouvelle sur l'interaction texte-lecteur.

Quant à la bourse d'aide à la création en bande dessinée, remise chaque année et dotée d'un montant de 12'000 francs, elle vise à soutenir les artistes qui s'engagent dans un projet de longue haleine. Elle vient compléter le dispositif des prix de la Ville et du canton de Genève, qui récompensent un album déjà réalisé.

Le jury, composé de spécialistes suisses de la bande dessinée reconnus au plan international, a salué la qualité de l'ensemble des projets présentés. La bourse a été attribuée à Peggy Adam pour un projet dense et très personnel, aux personnages hauts en couleurs, dont le trait virtuose témoigne de la maturité artistique de l'auteure.

Ces initiatives reflètent l'attention portée par la commission consultative de mise en valeur du livre (CCMVL) aux mouvements de fond qui transforment le domaine du livre. Depuis sa réation en 1995, cette commission, qui regroupe des représentants des différentes professions du livre (auteurs, éditeurs, libraires, critiques, chercheurs) et des deux collectivités publiques, a largement contribué au dynamisme de ce domaine artistique dans le canton.