Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

L'année 2017 marque un tournant pour le développement économique de Genève

Type de publication:
Communiqués de presse
Date de publication:
13 mars 2018
La nouvelle direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation (DG DERI) a amorcé une mutation par le haut des secteurs-phares du canton. Cette montée en puissance s'est accompagnée de l'implantation de 22 sociétés étrangères.

Genève signe un bilan 2017 positif en matière de développement économique. L'année écoulée a été caractérisée par le retour à une conjoncture favorable. Au total, 22 nouvelles entreprises étrangères se sont installées dans le canton. La création d'une direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation (DG DERI), déployée sur les bases de l'ancien service de la promotion économique (SPEG), constitue une étape charnière de la période sous revue.

Conformément aux objectifs prioritaires de la Stratégie économique cantonale 2030, le programme de transition numérique et énergétique de Genève s'est traduit par un renforcement des pôles d'excellence et de soutien à la créativité. Le lancement du Campus international de l'innovation (GE=CI2) a permis de fédérer l'ensemble des acteurs genevois de la R&D et d'initier de nouveaux projets à forte valeur ajoutée.

Un nouveau tuteur d'innovation locale

L'année 2017 marque un tournant pour le développement économique de Genève. Celui du renforcement de la scène locale en matière de recherche et d’innovation, via notamment l'élaboration d'un plan d'action pour doper le secteur du commerce de détail et l'élaboration d'un réseau afin de développer de services Internet of Things (IoT), dans le cadre du projet Smart Canton. Genève, qui a rejoint la plateforme nationale Digitalswitzerland, s'est également profilée l'an passé en tant que capitale mondiale de la gouvernance numérique et de la cybersécurité (Geneva Digital Talks).

Le canton s'est doté d'une nouvelle DG DERI, correspondant à une orientation inédite de la promotion économique au sens traditionnel. La vague du numérique imposant aujourd'hui de nouvelles formes de collaborations, l'action de cette dernière s’inscrit dans une dynamique de réapprentissage, consistant à veiller et anticiper les dernières tendances, attirer l’attention et susciter le débat pour inciter à l’action les entreprises, les milieux institutionnels et académiques.

La DG DERI a démarré en 2017 un processus visant à développer des outils en matière d'intelligence économique. Un premier démonstrateur de cartographie de l'écosystème genevois, issu d'un partenariat public-privé, a été mis en place dans le but d'améliorer la compréhension du tissu économique du canton, d'en clarifier les avantages comparatifs, d'identifier les opportunités de croissance et d'anticiper les risques le concernant.

La création de 297 nouveaux emplois sur trois ans

Comme en informait l'organe de promotion économique Geneva Greater Bern Area (GGBa) la semaine dernière, la Suisse occidentale a vu s’installer en 2017 sur son territoire 88 sociétés étrangères. Dans le contexte de ces chiffres consolidés à l'échelle régionale, le canton de Genève dénombre 22 nouvelles implantations sur son territoire, dont certaines ont été réalisées sans le concours du GGBa. Ces entreprises (quatre chinoises, six provenant des Etats-Unis et du Royaume-Uni, une société turque et onze entités d'origine française) sont notamment actives dans l'informatique, l'ingénierie et le conseil en technologies, la mécanique électronique, la pharma et la biotech, la banque et la finance, la construction et l'hôtellerie. Ensemble, ces secteurs extrêmement variés prévoient la création de 297 nouveaux postes de travail à l'horizon 2021, dont 95 emplois sur la première année de leur arrivée à Genève.

Parmi ces nouvelles sociétés figure une très importante société américaine active dans les technologies de pointe et le "big data", ainsi que Biostime Institute for Nutrition and Care (BINC), plateforme de recherche de l'un des leaders chinois de la nutrition et des soins pour les adultes et les bébés, qui a choisi le Campus Biotech Innovation Park comme premier pied à terre hors de Chine. Le renforcement de COFCO à Genève constitue également un évènement-clé de l'année écoulée. Bien que déjà inscrite au registre du commerce, la consolidation de ce conglomérat chinois de premier ordre dans le canton ouvre des perspectives extrêmement prometteuses en provenance d'Asie. En effet, plus de septante autres sociétés – toutes origines confondues – sont toujours en attente d'installation dans le canton.

 

Pour tout complément d'information: M. Dejan Nikolic, délégué à la direction générale du développement économique, de la recherche et de l’innovation, DSE, T. 022 388 31 63 ou 079 416 84 10.