Adoption du Protocole facultatif à la Convention contre la torture par l'Assemblée générale des Nations Unies

Type de publication:
Date de publication:
19 décembre 2002
Le Genevois Jean-Jacques Gautier à l'honneur

L'Assemblée générale des Nations Unies à New-York a adopté, mercredi 18 décembre 2002, le Protocole facultatif à la Convention contre la torture par la Commission des Nations Unies. Suivant l'idée initiée il y a 25 ans par un Genevois, Monsieur Jean-Jacques Gautier, de prévenir la torture par des visites dans les lieux de détention, ce Protocole complète la Convention des Nations Unies contre la torture. Il instaure un système de visites régulières aux personnes privées de liberté par un comité international d'experts et des mécanismes nationaux indépendants dans le but d'améliorer leurs conditions de détention et de prévenir tout traitement inhumain, cruel et dégradant.

Le Conseil d'Etat, pour célébrer l'adoption de ce Protocole, a rendu hommage au travail de Monsieur Jean-Jacques Gautier, banquier genevois, qui a notamment fondé le Comité suisse contre la Torture, qui deviendra plus tard l'Association pour la prévention de la Torture (APT), organisation non gouvernementale basée à Genève.

Lors d'une réception, le Conseil d'Etat a tenu à exprimer sa gratitude à Madame veuve Jean-Jacques Gautier pour l'œuvre accomplie par feu son mari. Le gouvernement a également souligné la qualité du travail accompli par l'APT, au service des droits humains et de l'esprit humanitaire de la Genève internationale.

Partagez cette page