La 19ème édition des Assises européennes de la transition énergétique annonce une programmation riche et florissante

Type de publication:
Date de publication:
7 décembre 2017
Les partenaires du Grand Genève ont levé le voile aujourd'hui sur le programme et les grandes lignes des 19èmes Assises européennes de la transition énergétique. Cet événement européen majeur se tiendra du 30 janvier au 1er février 2018 à Palexpo Genève. Sur le thème «Coopérer pour réussir», avec plus de 3500 participants attendus et pas moins d'une centaine d'événements répartis sur trois jours, cette rencontre sera un moment incontournable pour aborder et débattre des enjeux liés à la transition énergétique. En parallèle des Conférences des parties (COP) organisées chaque année, un tel événement permet aux partenaires de se rassembler pour faire émerger des actions concrètes, déclinables à leurs échelles.

«C'est ensemble que nous relèverons le défi de la transition énergétique», a souligné M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l'agriculture. Le territoire du Grand Genève excelle dans la créativité et foisonne dans le développement de projets innovants. Genève plus que n'importe quelle autre région connaît l'importance de fédérer les acteurs du territoire autour de projets communs. Que ce soit avec TOSA (Trolleybus Optimisation Système Alimentation), Géothermie 2020 ou GeniLac, Genève cherche des solutions actuelles pour répondre de manière très concrète aux questions d'avenir, et nos partenaires ne sont pas en reste. La France voisine et le canton de Vaud sont également des moteurs dans la recherche de solutions durables. «Le fonctionnement du Grand Genève peut servir de modèle pour d'autres régions d'Europe, tout comme nous avons beaucoup à apprendre en rencontrant d'autres partenaires, car c'est par la collaboration et l'échange qu'une région peut répondre aux défis de demain», ajoute le magistrat.

La présence lors de ces assises de nombreuses personnalités et d'acteurs clefs de la transition énergétique, dont la conseillère fédérale Doris Leuthard et Nicolas Hulot, ministre français de la transition écologique et solidaire, témoigne de l'intérêt que peut susciter l'exemple du Grand Genève et l'importance de ces assises européennes pour notre région.

Coopérer pour réussir

Dans cette optique, le projet de territoire Grand Genève 2016-2030, signé il y a tout juste un an, a fixé l’objectif ambitieux de réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’atteindre une part d’énergies renouvelables de 32 à 40 % d’ici à 2030 (vs. 1990) et cela en prenant en considération la croissance démographique envisagée.

«Pour relever ce défi, une démarche proactive et des exemples significatifs dans le domaine de la transition énergétique sont nécessaires», indique M. Jean Denais, président du Pôle métropolitain du Genevois français. «Le Grand Genève aura l’occasion de dévoiler et d’officialiser lors des assises son programme «Pact’air», véritable plan d’action pour la protection de l’air, coordonné à l’échelle de notre agglomération, avec un important travail d’harmonisation des plans et documents stratégiques suisses et français. Notre objectif est clair: mettre en œuvre des actions dynamiques illustrant les engagements décrits dans notre projet de territoire 2016-2030. Cela passe par une réduction, à l’horizon 2030, de 18% du taux de particules en suspension et de 50% des émissions d’oxyde d’azote dans l’air, respectant ainsi les normes indiquées par l’OMS.»

Un programme riche et varié

«Le Grand Genève est fier de présenter le programme de sa première édition des assises alliant grands noms de la politique et de la société civile», indique M. François Debluë, membre du comité de direction du Conseil régional du district de Nyon. En effet, les ministres français, suisse et européen représentant la transition énergétique, mais aussi d’autres personnalités, telles que Bertrand Piccard ou encore Cyril Dion, feront l’honneur de leur présence. «Nous avons eu à cœur de présenter la transition énergétique dans une vision à la fois technique et sociétale, en diversifiant les échelles des territoires, des collectivités locales, aux grandes régions. Cela sans oublier la dimension internationale qui fait notre richesse».

Au-delà des nombreux ateliers qui se tiendront à Palexpo, deux espaces se distinguent. D’une part, il s’agit du Village de la transition énergétique, constitué de maisons et de stands où les partenaires du Grand Genève feront découvrir leurs nombreux projets. D’autre part, le Carrefour des métiers, dédié aux écoliers et étudiants ainsi qu’aux personnes en reconversion, sera l’occasion de découvrir les formations et professions d’avenir. Afin de clôturer cette édition de façon originale, la plateforme Volteface proposera un dialogue dynamique entre les chercheurs de l’Université de Lausanne et le comédien Lionel Frésard sur les questions sociétales liées à la transition énergétique.

Enfin, pour renforcer la dimension grand public des assises, le comité d’organisation a souhaité que la société civile profite également de ce congrès en proposant une multitude d’événements en marge. Les acteurs associatifs, culturels et institutionnels ont rassemblé leurs énergies pour élaborer un programme original et décalé afin de sensibiliser les acteurs de la transition d’aujourd’hui et de demain. Ce programme, dit des «Assises OFF», se déroulera du 18 janvier au 6 mars 2018 sur tout le territoire du Grand Genève.

 

Pour toute information complémentaire :

  • Mme Laure Fabiani, service communication du Grand Genève, T +33 (0)6 89 16 32 28;
  • M. Hervé Fauvain, chef de projet des Assises européennes de la transition énergétique, T +41 (0)78 666 36 42.