Bruit de voisinage

4. Recommandations aux propriétaires

Les propriétaires ont plus de latitude que les locataires pour mettre en oeuvre des solutions techniques permettant de limiter le bruit.

Dans le cas d'habitations mitoyennes, certaines mesures constructives peuvent être prises pour réduire les nuisances :

Isolation renforcée

Si, pour une raison impérieuse, des bruits réguliers sont prévisibles et inévitables, des travaux d'isolation sont fortement recommandés. En effet les solutions les plus simples se trouvent du côté de la source du bruit et l'isolation des cloisons des logements voisins n'apporte que rarement un remède satisfaisant. Il faut alors considérer les parois (murs, plafond, sol) qui transmettent le bruit ainsi que, éventuellement, les parois latérales qui s'y appuient. Il faut savoir que ces démarches peuvent être coûteuses et doivent être réalisées par des spécialistes.

Construction

Pour les propriétaires, c'est au moment de la construction que les aménagements les plus efficaces peuvent être réalisés. Bien que des normes fixent des exigences miminales d'isolation pour les architectes, un acheteur peut demander la réalisation de mesures accrues qui pourront réduire les nuisances ultérieures.

Transmission par le sol

L'installation par des spécialistes d'une sous-couche isolante en fibres ou en caoutchouc permet d'atténuer la transmission des sons tout en conservant un parquet ou un carrelage apparent.

 

Dernière modification
16 avril 2019
Vos questions ou remarques nous aideront à améliorer le site.