Flash : Dominique Cardon sur la culture numérique

Date de publication:
11 février 2020
Le 30 janvier 2020, une trentaine de fonctionnaires ont échangé avec le sociologue Dominique Cardon sur l'impact du numérique sur la société, et notamment sur les implications sur l'espace public numérique et sur les nouveaux modes de participation.
Dominique Cardon avec les participants

Directeur du Médialab, professeur à Sciences Po Paris, membre de la commission prospective de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL), Dominique Cardon nous a fait le plaisir de venir à la rencontre d'un groupe de collaborateurs de l'Etat de Genève pour échanger en marge d'une conférence qu'il donnait dans notre canton.

Suite à des remarques préliminaires sur l'impact du numérique sur la société, Dominique Cardon a poursuivi en décrivant l'augmentation du pouvoir des individus, l'apparition de nouvelles formes collectives, et la redistribution de la valeur. Il a ensuite partagé ses réflexions sur les algorithmes, sur la participation citoyenne et sur la posture requise pour développer une culture numérique. Nous vivons aujourd'hui dans un monde numérique dans lequel il ne faut pas être naïf : si nous construisons le numérique, il nous construit également.

Dans ce contexte, le numérique n'est foncièrement ni une force pour le bien, ni un mal en soi, mais bien une transformation de notre société qu'il faut essayer de comprendre avec toutes les nuances requises; on a souvent tendance, selon Dominique Cardon, à généraliser et à idéaliser certains usages et certaines réalités. En observateur de l'évolution du monde numérique dans la durée, Dominique Cardon nous a fait part des déceptions de certains qui avaient porté les promesses du numérique, notamment celle de rendre le pouvoir aux individus et de fabriquer du collectif. Avec sa vision de sociologue, il a pointé la vitesse limitée des changements de fond. A ce sujet, le chercheur préfère le terme de métamorphose à ceux de transformation ou de rupture. Dominique Cardon a enfin relevé l'importance de ne pas considérer la culture numérique comme une culture à part, mais bien comme partie intégrante de la culture contemporaine.

Les échanges qui ont suivi ces réflexions ont permis d'aborder des sujets aussi variés que la captation de l'attention à l'ère numérique, une vision différenciée sur le crédit social, le budget participatif ou encore les questions de fiscalité et de régulation des acteurs du numérique. En apportant un regard alternativement issu de la sociologie et des sciences politiques, Dominique Cardon nous a posé de nombreuses questions qui ont donné lieu à des échanges nourrissant nos réflexions et nos pratiques.

Nous remercions Dominique Cardon et nos collègues pour cet échange riche et ouvert !

 

Culture numerique de Dominique Cardon, Presses de Sciences Po

 

Liens pour approfondir ce sujet:

Les Flashs du Genève Lab visent à favoriser les échanges informels et décloisonnés au sein de notre administration. Dans un format court rassemblant des personnes directement concernées, le Genève Lab propose une rencontre avec un-e expert-e de passage dans notre région.

Genève Lab

Ce blog illustre les activités du Genève Lab : évènements, projets, expérimentation, etc. C’est l’équipe du Genève Lab qui en assure la rédaction. Notre souhait est d’inspirer les acteurs de l’innovation du territoire. 

Genève Lab accompagne la transformation de l’administration cantonale à l’ère du numérique. Il l’aide à exploiter les leviers de l’innovation en impliquant les parties prenantes.

En savoir plus
https://www.ge.ch/dossier/geneve-lab

Partagez cette page