1. L'essentiel en bref

Pendant les deux années nécessaires au passage d'une agriculture traditionnelle à un mode de production biologique, les exploitations "en reconversion" doivent faire face à des coûts de production plus importants, alors que la production n'est pas encore labélisée et ne peut pas être valorisée comme bio, dès lors les exploitations peuvent demander un soutien financier pour le passage d'une agriculture traditionnelle à un mode de production biologique en vertu de la législation sur la promotion de l'agriculture.

 

Documents
 
Contact

Direction générale de l'agriculture et de la nature

Avez-vous un commentaire sur cette page?