Votation du 8 mars 2015 Vote électronique: les électeurs prennent le contrôle!

Les électeurs et électrices genevois-e-s et les Suisse-sse-s de l'étranger des cantons de Bâle-Ville, Berne et Lucerne ont voté pour la première fois avec la nouvelle version du vote électronique genevois, qui utilise dorénavant le principe de la vérifiabilité individuelle, soit la possibilité pour l'électeur de contrôler que son vote a bien été transmis selon sa volonté.
Personne qui appuie sur le bouton vote

L'évolution de la plateforme genevoise répond aux exigences fédérales et se traduit par la possibilité pour chaque électeur de contrôler que son vote a bien été transmis au système contenant l'urne officielle tel qu'il l'a exprimé et que ses choix n'ont pas été modifiés. Pour effectuer cette vérification, l'électeur dispose d'une liste personnelle de codes de vérification, disponible sur la carte de vote.

Le changement se traduit également par l’abandon de l’applet Java qui posait des difficultés fréquentes tant pour les utilisateurs que pour les techniciens à la suite des demandes de mise à jour récurrentes de ce logiciel. Cet abandon rend l’application à la fois plus conviviale, car les personnes n’ont plus besoin de la mettre à jour régulièrement, et plus accessible, en permettant aux utilisateurs d’utiliser des tablettes numériques.

Pour ce 36ème scrutin genevois en ligne et premier avec la version offrant la vérifiabilité individuelle dans le canton de Genève, 9'594 personnes ont choisi de voter de manière électronique, soit 22.03 % des suffrages exprimés dans les 16 communes admises au vote électronique et par l’électorat genevois de l’étranger. Au total, 43'540 des 93'657 Genevois e s qui pouvaient utiliser le canal électronique ont pris part à cette votation, dont 9'594 de manière électronique.

Les 71’578 électrices et électeurs des 16 communes d’Aire-la-Ville, Anières, Avusy, Bernex, Carouge, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Grand-Saconnex, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates et Vandœuvres, ainsi que les 22’132 Genevois-e-s de l’étranger pouvaient voter par voie électronique sur les deux objets fédéraux et l'objet cantonal soumis au peuple ce dimanche 8 mars 2015. Lors de cette votation, 51.23% des Genevois-e-s de l'étranger et 17.87% des Genevois-e-s résident-e-s ont utilisé le canal électronique.

Le canal de vote électronique est le troisième canal de vote offert aux électeurs du canton de Genève et il était offert à 93'657 électeurs-trices. En termes d'utilisation, il s'agit du deuxième canal de vote.

Le système de vote électronique genevois est un système entièrement public, fruit de la collaboration entre la Direction générale des systèmes d'information (DGSI) et la Chancellerie d'Etat.

 

Pour tout complément d'information : Mme Anja Wyden Guelpa, chanceliere d'Etat, par l'intermédiaire de Mme Valérie Vulliez Boget, PRE, 022 327 95 04.

Partagez cette page