message du réseau violences domestiques

Dans le contexte actuel lié au virus COVID-19, le réseau de prise en charge des situations de violences domestiques continue de fonctionner et de délivrer ses prestations aux personnes concernées.

Le confinement partiel décidé par les autorités fédérales et cantonales pour enrayer la pandémie de COVID-19 augmente le risque de violences conjugales à l'intérieur de la famille. Le confinement partiel accentue la promiscuité, renforce le stress et l'anxiété et limite les temps de répit. 

Si vous craignez pour votre intégrité ou celle de vos enfants, n’hésitez pas à appeler la police. La police peut, si besoin, prendre une mesure administrative afin d'éloigner la personne auteure des violences et de maintenir les autres membres de la famille en sécurité à domicile. Selon la situation, les victimes peuvent également être accompagnées dans un foyer.

Le rôle des témoins est essentiel, notamment celui du voisinage. Si vous êtes témoins des violences vous devez sans délais contacter la police.

Prise en charge d'urgence (24h/24h)

  • Police Tél. 117
  • Urgences médicales Tél. 144
  • Urgences des HUG 
  • Ligne d’écoute cantonale pour les violences domestiques - Tél. 0840 110 110
  • La main tendue Tél. 143
  • Le Pertuis - Hébergement d’urgence pour victimes ou auteur-e-s - Tél.  022 309 57 28

Centres de consultation

Pour les centres de consultation, certains ajustements des horaires ou des modalités de prise en charge sont effectués pour éviter la contagion. 

 

 

 

Partagez cette page