Table ronde autour des "17 objectifs pour transformer le monde"

objectifs de développement durable

Plus de 300 personnes ont participé aux débats organisés autour des dix-sept objectifs de développement durable (ODD),  le 4 octobre à Uni Mail. Parmi les personnalités présentes, figuraient Anne Emery-Torracinta, vice-présidente du Conseil d'Etat, Yves Flückiger, recteur de l'UNIGE, Michael Moller, directeur général de l'Office des Nations Unies et René Longet, président de la Fédération genevoise de coopération (FGC, organisatrice de l'événement).

Pour Mme Emery-Torracinta, "apporter une réponse ambitieuse tant sur le plan local que global aux défis environnementaux, sociaux et économiques, a toujours été une préoccupation du canton". Tout récemment le Conseil d'Etat a adopté un Concept cantonal du développement durable 2030 élaboré par l'ensemble des départements et une commission externe.

En tant que conseillère d'Etat chargée du DIP, elle a tenu à relever la "prise de conscience importante des jeunes" et à saluer l'augmentation des projets dans le domaine du développement durable. Elle a rappelé que la loi sur l'instruction publique intègre cette thématique depuis 2001. Il s'agit pour elle "d'objectifs englobants, transversaux qui concernent toutes les disciplines et mobilisent tous les savoirs". Pour faire face aux défis globaux, il importe que les élèves apprennent à mieux "utiliser et faire le tri de l'information", "développer leur esprit critique et leur capacité d'analyse". Les formations scientifiques et numériques doivent également y contribuer.

Enfin, s'agissant plus particulièrement de la coopération, la conseillère d'Etat s'est dite "frappée par le formidable élan de solidarité" au sein du DIP. De nouvelles règles vont être établies pour encadrer au mieux les projets et accompagner les écoles dans ce domaine.

Voir aussi:

 

Partagez cette page