Subsides d'assurance-maladie: attention aux publicités trompeuses

Des offres de prestations d'intermédiaire pour bénéficier de subsides circulent actuellement sur un réseau social. Il est rappelé que les subsides sont octroyés automatiquement sur la base du revenu et qu'aucune demande ne peut se faire sur un réseau social ni par le biais d'un organisme.
Publicité Swiss Conseil sur un réseau social

Des publicités mensongères circulent actuellement sur les réseaux sociaux à propos des subsides d'assurance-maladie. Une société propose ainsi un service d'intermédiaire pour l'accès à de telles aides sur Facebook.

A Genève, le service de l'assurance-maladie (SAM), du département de la cohésion sociale, est le seul organe habilité à accorder des subsides pour l'assurance-maladie. Les subsides sont généralement octroyés automatiquement sur la base du revenu déterminant unifié (RDU). Pour plus d'informations sur les subsides, il est possible de consulter la page du SAM : www.ge.ch/lc/sam.

Le service de l'assurance-maladie ne communique pas sur les réseaux sociaux. Il n'est notamment pas possible de déposer une demande de subside via Facebook. Aucun cabinet de conseil ou autre organisme privé ne peut se substituer au service de l'assurance-maladie pour l'acheminement et/ou le traitement d'une demande de subside. Seules les demandes adressées directement au service de l'assurance-maladie par les personnes concernées seront reçues et traitées.

Le département de la cohésion sociale invite la population à se méfier d'annonces concernant les subsides d'assurance-maladie sur les réseaux sociaux, même lorsque le logo du canton apparait.

Partagez cette page