Stratégie énergétique 2050 : présentation du bus TOSA aux députés aux chambres fédérales

Une délégation du Conseil d'Etat du canton de Genève a présenté aujourd'hui à Berne les atouts du bus électrique TOSA aux parlementaires fédéraux ainsi qu'aux membres de l'administration fédérale. Mme Doris Leuthard, conseillère fédérale cheffe du département de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), a pu se rendre compte par elle-même des possibilités de développement de cette technologie d'avenir. M. Walter Steinmann, directeur de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), a informé les représentants de Genève qu’ils pouvaient compter sur le soutien de la Confédération pour ce projet.
Tosa

MM. Luc Barthassat, conseiller d'Etat chargé du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture et Pierre Maudet conseiller d'Etat chargé du département de la sécurité et de l'économie (DSE), accompagnés par Mme Anja Wyden Guelpa, chancelière d'Etat, ont exposé le projet innovateur TOSA en présence de M. Claude Hêche, président du Conseil des Etats, de M. Walter Steinmann, directeur de l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) et  de M. Peter Füglistaler, directeur de l'Office fédéral des transports (OFT). Une délégation genevoise composée de parlementaires des commissions concernées était également présente. A cette occasion, les parlementaires fédéraux et genevois ont pu effectuer un tour de démonstration du bus dans la vieille ville de Berne.

TOSA est un bus 100 % électrique, silencieux, non polluant, et qui ne produit pas de CO2 ; il ne requiert ni lignes aériennes ni perches, et n’encombre donc pas l’environnement visuel ; enfin, il se recharge à l’aide d’énergie renouvelable : l’utilisation de cette nouvelle technologie en matière de transports publics s'inscrit donc pleinement dans les objectifs de la Stratégie énergétique 2050 discutée actuellement aux Chambres fédérales, ainsi que dans les missions de l’OFEN.

Le Canton de Genève a testé ce bus sous forme de prototype pendant plus d’une année entre Palexpo et l’aéroport. Cette technologie « made in Geneva », développée par ABB Sécheron en partenariat avec l’Etat de Genève, les Transports publics genevois (TPG), l'Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) et les Services Industriels de Genève (SIG), a bien fonctionné. TOSA répond aux enjeux du développement économique, en stimulant l’innovation et en ouvrant de nouvelles opportunités en matière d’emploi.

La prochaine étape consiste à présent à déployer TOSA sur une ligne commerciale existante des TPG, pour mettre le bus du futur à l’épreuve du trafic et des contraintes d’exploitation. La ligne 23 (voir ci-dessous), qui relie la commune de Lancy à l’aéroport, a été choisie à cet effet par le Conseil d’Etat genevois, qui a inscrit ce projet dans son programme de législature 2014-2018.

 

La future ligne TOSA à Genève

La ligne 23 sera quelque peu adaptée dans son tracé afin de permettre de relier rapidement lespôles importants du canton que sont Palexpo, l’aéroport ou encore le futur quartier Praille-Acacias-Vernet (PAV – 11'000 logements et 11'000 emplois). A plus long terme, d’autres projets urbanistiques sont prévus tout au long de la ligne.

Lors de la mise en service de cette ligne pilote, en décembre 2016, 12 véhicules circuleront sur ce tracé de 12 kilomètres, permettant d’offrir aux heures de pointe un départ toutes les 10 minutes à partir de chaque terminus. Cette ligne transporte actuellement plus de 10'000 voyageurs par jour ; le remplacement des bus diesel par des bus TOSA pourrait encore augmenter son attractivité et sa fréquentation.

Des 50 arrêts que comptera la ligne (hors terminus), 13 arrêts seront équipés de stations de recharges Flash : 9 en direction de l’Aéroport et 4 en direction des Tours-de-Carouge. Les besoins sont ainsi clairement dimensionnés pour une exploitation optimale et sûre, tout en réduisant au maximum les coûts des infrastructures.

 

 

Pour tout complément d'information

Etat de Genève

M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), par l’intermédiaire de M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint, +41 (0)79  417 09 69

M. Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie, par l’intermédiaire de Mme Emmanuelle Lo Verso, secrétaire générale adjointe chargée de communication, tél.  +41 (0)79 955 44 29

ABB Sécheron :

M. Olivier Augé - Global Product Manager & Innovation Agent ; Tel. +41 (0)79 540 91 87

Partagez cette page