Rougeole - Vous voyagez, vérifiez votre statut vaccinal !

Entre le 22 avril et le 6 mai 2019, les passagers de cinq vols courts et longs courriers revenant vers la Suisse ont été exposés à un passager atteint de la rougeole.
Rougeole - Vous voyagez, vérifiez votre statut vaccinal !
Rougeole - Vous voyagez, vérifiez votre statut vaccinal !

Dans trois des cinq vols, 93 résidents genevois ont été identifiés et ont été contactés par le service du médecin cantonal (SMC). Pour les deux autres vols, une identification résidentielle n'a pas pu être établie et seul l'Office Fédéral de la Santé Publique les a contactés.

Tous les passagers âgés de moins 56 ans ont été exhortés de vérifier s'ils avaient bien reçus deux doses de vaccins contre la rougeole. A ceux n'ayant reçu qu'une dose, il leur a été proposé de compléter leur vaccination dans les trois jours suivant le contact. Passé ce délai, s'ils étaient insuffisamment vaccinés, il leur a été recommandé de se tenir éloigné des bébés, des femmes enceintes et des personnes aux défenses immunitaires affaiblies. Ils ont également été invités à contacter leur médecin en cas de survenue, dans les 21 jours, des symptômes évocateurs de la maladie : fièvre accompagnée de toux, rhume, conjonctivite suivis d'une éruption.

Suite à ces enquêtes d'entourage, 75 personnes sur 93 étaient immunisées. Hormis les enfants qui avaient reçus deux doses de vaccins, la majorité des adultes n’avait reçu qu'une dose et ont été encouragés à mettre à jour leur vaccination. Dix n'avaient pas de carnet de vaccination et cinq n'ont pas répondu à la sollicitation du SMC.

Depuis le début de l'année, six cas de rougeole ont été confirmés dans le canton (un nourrisson et cinq adultes). Deux patients ont dû être hospitalisés. Les enquêtes d'entourage menées par les services de soins et le SMC autour de chacun de ces malades ont permis d'identifier rapidement les personnes en contact et de prendre les mesures requises dont la vaccination préventive dans les trois jours, l'injection d'immunoglobulines chez des nourrissons trop jeunes pour être vaccinés ou des mesures d'éviction des enfants non vaccinés. Ces interventions et la bonne couverture vaccinale de résidents de notre canton ont permis de contenir la flambée jusqu'à ce jour. Elles peuvent cependant être lourdes de conséquence par exemple en cas d'éviction durant des examens scolaires ou universitaires.

Le médecin cantonal rappelle que la vaccination est le seul moyen de se protéger contre l'infection. Si vous êtes né après 1963 et n'avez pas reçu deux doses de vaccin contre la rougeole: vaccinez-vous ! Une dose n'est pas suffisante pour être protégé.

Pour les voyageurs, vérifiez et mettez à jour vos vaccins avant le départ. La vaccination vous protégera mais c'est aussi un acte solidaire pour éviter la transmission du virus.

Partagez cette page