Résultats de la campagne nationale pour la recherche d’Escherichia coli et de salmonelles dans les pousses, les herbes fraîches et les salades

Les chimistes cantonaux ont mené une campagne d’analyse présence éventuelle d’Escherichia coli – y compris producteurs de shigatoxines (EHEC) – et de salmonelles dans les pousses, les herbes fraîches et les salades prêtes à l’emploi. Leur objectif était de contrôler les mesures prises par les producteurs suite à la crise de la bactérie EHEC survenue en 2011 dans le nord de l’Allemagne. La qualité microbienne des herbes fraîches est qualifiée de bonne et celle des salades de très bonne.
Résultats de la campagne nationale pour la recherche d’Escherichia coli et de salmonelles dans les pousses, les herbes fraîches
Résultats de la campagne nationale pour la recherche d’Escherichia coli et de salmonelles dans les pousses, les herbes fraîches et les salades

Les analyses ont porté sur 320 salades, 220 herbes fraîches et 240 pousses de production suisse et étrangère. L’indicateur d’hygiène Escherichia coli, dont la présence a été détectée dans 23 échantillons, a constitué le motif de contestation le plus fréquent. Si des salmonelles ont été décelées dans cinq échantillons, les EHEC n’ont en revanche donné lieu à aucune contestation, ce qui est réjouissant. Le taux de contestation a affiché 5,4 % pour les pousses et 3,7 % pour les herbes fraîches, contre 1,6 % pour les salades. D’une manière générale, la teneur en Escherichia coli mesurée dans les pousses ayant donné matière à contestation était nettement plus élevée que dans les herbes fraîches et les salades – avec un pic de 100 000 germes d’Escherichia coli par gramme dans un échantillon de pousses de radis.

Les chimistes cantonaux jugent le résultat de la campagne satisfaisant. La teneur en Escherichia coli clairement supérieure mesurée dans les pousses montre que la qualité microbienne reste un problème très sensible, et ce en raison de leur mode de traitement. Les fabricants doivent doncpoursuivre leurs efforts afin que leurs produits soient de qualité microbiologique irréprochable.

 

Contacts médias

PD Dr. Philipp Hübner, Kantonschemiker Basel-Stadt, Leiter Kantonales Laboratorium, Tel. +41 (0)61 385 25 00

Dr Patrick Edder, Chimiste cantonal Genève, SCAV Genève, Tél. direct +41 (0)22 546 56 42

Dr. Marco Jermini, Chimico cantonale e Direttore, Laboratorio cantonale Ticino, Tel. +41 (0)91 814 61 11

Partagez cette page