Publication du rapport "La violence domestique en chiffres, année 2018"

tram de la campagne

L'Observatoire genevois des violences domestiques présente pour la huitième année consécutive les résultats issus de la participation de quatorze entités du réseau de prise en charge des personnes concernées par les violences domestiques, complétés par les statistiques policières.

Opérationnel depuis 2011, l'Observatoire est issu du partenariat entre le Bureau de promotion de l'égalité et de prévention des violences (BPEV) et l'Office cantonal de la statistique (OCSTAT). Il permet de recueillir, année après année, les données des institutions participantes. Le BPEV est l'organisme chargé au sein de l'Etat de Genève de la coordination des actions en matière de lutte contre les violences domestiques .

Cette année, le rapport met en évidence la part des violences domestiques dans l'ensemble des infractions pour violences.

En 2018, les infractions pénales pour violences domestiques à Genève ont augmenté de 31% par rapport à 2017. Leur nombre est passé de 1509 en 2017 à 1977 en 2018. Elles représentent 49% des infractions pour violences commises dans le canton, soit une violence sur deux.

 

Le rapport "La violence domestique en chiffres, année 2018

Partagez cette page