Le premier bus TOSA dévoilé dans les usines ABB à Turgi.

A l'occasion du début de la mise en service et des tests du premier bus électrique TOSA, Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) et Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du Département de la sécurité et de l’économie (DSE) se sont rendus à Turgi le 6 juin 2017 dans les usines d’ABB accompagnés d’une délégation de parlementaires genevois et de représentants des communes traversées par la ligne 23, ligne que desserviront les premiers bus à Genève TOSA à partir de décembre 2017.

Une nouvelle ère s’ouvre ainsi pour la mobilité genevoise grâce à cette innovation 100% locale: le bus électrique TOSA, doté d’une technologie de recharge ultra-rapide (flash) et de batteries ultra-performantes. Cette technologie «made in Geneva», développée par ABB Sécheron avec le soutien de l’Etat de Genève, de l'Office fédéral de l'Energie (OFEN), des Transports publics genevois (TPG), de l'Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI) et des Services Industriels de Genève (SIG), a été testée avec succès pendant plus d'une année dans le canton de Genève ce qui permet son déploiement sur une ligne régulière dès la fin de l’année 2017.

A l’occasion de la visite des ateliers, la livrée de ce nouveau bus ainsi que les modèles définitifs des stations et batteries de recharges ont été dévoilées.

Luc Barthassat, s’est réjoui que « ce bus électrique de grande capacité va améliorer la qualité de vie et de déplacement de nos citoyens ; c’est le bus du futur : en plus d’être non polluant et silencieux, sa technologie, basée sur des recharges flash, lui permet une autonomie de parcours illimitée ».

L’utilisation de cette nouvelle technologie en matière de transports publics s'inscrit donc pleinement dans la stratégie énergétique promue par l’OFEN, partenaire du projet depuis 2013.

TOSA répond également aux enjeux du développement économique genevois et suisse, en stimulant l’innovation et en ouvrant de nouvelles opportunités en matière d’emploi. « TOSA incarne la mobilisation de différents acteurs autour d’une vision innovante et une source de développement pour de nombreuses entreprises genevoises et suisses, un exemple de la manière dont pourraient se monter les projets d'innovation d'envergure à l’avenir. » a souligné Pierre Maudet.

La première flotte de bus TOSA empruntera dès décembre 2017 les 12 kilomètres de la ligne 23, reliant Palexpo à Carouge avec une cadences de 10 minutes aux heures de pointe.

 

Pour tout complément d’information :

M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA), par l’intermédiaire de M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint, +41 (0)79  417 09 69

M. Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie, par l’intermédiaire de Mme Emmanuelle Lo Verso, secrétaire générale adjointe chargée de communication, tél.  +41 (0)79 955 44 29

Partagez cette page