Un plus pour tous : premier label "partenaire" décerné

Monsieur Mauro Poggia, conseiller d'Etat chargé du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS), a remis, ce jour, le label 1+ pour tous "partenaire" à Peps, une entreprise spécialisée dans l'accompagnement de personnes en recherche d'emploi.
Un plus pour tous : premier label "partenaire" décerné
Un plus pour tous : premier label "partenaire" décerné

Monsieur Mauro Poggia, conseiller d'Etat chargé du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS), a remis, ce jour, le label 1+ pour tous "partenaire" à Peps, une entreprise spécialisée dans l'accompagnement de personnes en recherche d'emploi. Créé en 2012 pour lutter contre le chômage de longue durée, Le label 1+ pour tous a évolué en 2015 pour s'adresser à un spectre plus large de citoyens et de citoyennes dont la situation personnelle ou professionnelle accentue les difficultés de retour en emploi. A travers l'évolution du label, notamment en créant un label "partenaire", Monsieur Poggia a souhaité encourager et remercier la collaboration de toutes les entreprises qui recrutent des demandeurs d'emploi répondant aux critères1 du label mais également de toutes celles dont le rôle d'intermédiaire est essentiel dans le processus de placement.

Le label partenaire

Pour Mauro Poggia, l'emploi relève de la responsabilité de chacun. "L'Etat, les partenaires sociaux et les entreprises sont des acteurs de l'insertion professionnelle. Les entreprises créatrices d'emplois en sont même des acteurs essentiels. Cependant, la collaboration des agences de placement ou d'associations joue également un rôle clé dans la réinsertion des personnes sans emploi. C'est pour elles que nous avons créé le label partenaire", précise le magistrat. En ajoutant : "Cette certification partenaire vise à récompenser toute initiative de mise en lien d’employeurs et de demandeurs d'emploi au profil atypique ou éloignés du marché du travail". Le label Partenaire peut être aussi bien remis à une société de placement en personnel ou à d'autres structures privées, qu'à des institutions ou associations.

Première entreprise à se voir décerner le label partenaire 1+ pour tous, la société Peps, est une courroie de transmission entre le demandeur d'emploi et le recruteur. Elle est spécialisée dans l'accompagnement de personnes éloignées du marché du travail ou souhaitant mettre en place un nouveau projet professionnel. Madame Marie Aumeunier, fondatrice de Peps, collabore étroitement avec tout un réseau de partenaires, facilitant ainsi le placement des personnes qu'elle accompagne.

"La plupart des gens que je rencontre sont éloignés du marché du travail et portent un regard négatif sur leur parcours. Le travail que nous effectuons sur le positionnement professionnel et le développement de l'employabilité, débouche soit sur un contrat à durée indéterminée, soit sur un stage ou une formation. Nous aidons ces personnes à remettre le pied à l'étrier, à reprendre confiance en eux et en leurs compétences", déclare Marie Aumeunier En 2015, la société Peps a favorisé le retour en emploi d'une dizaine de personnes correspondant au profil 1+ pour tous.

L'emploi, moteur d'intégration

"J'ai souhaité déployer le concept 1+ pour tous, et dépasser le prisme du chômage de longue durée, afin de promouvoir auprès des entreprises le principe d'intégration par l'emploi", déclare Mauro Poggia. Les mécanismes sélectifs du marché du travail touchent de plus en plus les profils discriminés, qui se voient dès lors contraints d'être à l'assurance-chômage voire à l'aide sociale pour certains. Selon le magistrat, l'emploi doit être un moteur d'intégration et non un canal d'exclusion.

Raison pour laquelle, le label s'est ouvert à un public de demandeurs d'emploi plus large. Il s'adresse désormais à toutes celles et tous ceux qui, à cause de leur âge (seniors et jeunes), d’un handicap, d’une interruption de leur parcours professionnel d'au moins deux ans ou d’une période trop longue au chômage, peinent à retrouver un emploi. Il a été créé à l'intention des employeurs soucieux de donner, à compétences égales, les chances d’un retour en emploi à toutes ces personnes souvent stigmatisées.

Avec la future modification de la loi sur le chômage, le label 1+ pour tous, dans ses deux versions "employeur responsable" et "partenaire", pourrait devenir un élément crucial lors de l’attribution de marchés publics. «En favorisant l’intégration par le travail, ces entreprises pourront défendre un critère social qui, à compétences et coûts égaux, leur donnerait des points supplémentaires lors de l’attribution de mandats publics», précise Mauro Poggia.

1+ pour tous

Pour rappel, le label 1+ pour tous est une marque de reconnaissance à l’égard des entreprises, institutions et associations économiquement et socialement responsables qui engagent, en contrat à durée indéterminée, des demandeurs d'emploi "1+ pour tous" résidant à Genève. Il est remis pour une période de deux ans par le DEAS et permet aux labellisés de valoriser leur engagement en faveur de l’emploi et de l’intégration par le travail. A ce jour, 1+ pour tous compte 136 entreprises labellisées dont 135 "employeurs responsables" et une entreprise "partenaire". Depuis sa création, plus de 160 employeurs se sont vus décerner le label. Dans certains cas, le label n'a pu être renouvelé faute de nouveaux recrutements de personnes répondant aux critères 1+ pour tous.

 

Site internet 1+ pour tous
Facebook
Site internet Peps

 

Contact médias

Monsieur Laurent Paoliello, secrétaire général adjoint chargé de communication, DEAS - Tél. +42 22 327 92 04 ou +41 79 935 86 75

 

 

1 personnes –résidant dans le canton de Genève– en situation de chômage de longue durée, en situation de handicap, seniors (50 ans et plus), juniors (18-25 ans) ou personnes reprenant une activité rémunérée après une période sans emploi d'au moins deux ans.

Partagez cette page