Oui au mariage pour toutes et tous!

alliances en arc-en-ciel
alliances en arc-en-ciel

Le 26 septembre prochain, le peuple se prononcera sur la modification du 18 décembre 2020 du Code civil suisse, soit le mariage pour toutes et tous. Cette modification permettra aux couples de même sexe de conclure un mariage civil et de mettre fin à l'inégalité de traitement qui subsiste aujourd'hui entre les couples homosexuels et hétérosexuels. Le Conseil d'Etat genevois est favorable à cette modification et recommande de voter oui à cet objet.

Cette modification mettra fin aux inégalités de traitement qui subsistent entre les couples de même sexe et les couples de sexe différent concernant la naturalisation facilitée, l'adoption et l'accès à la procréation médicalement assistée. Le mariage pour toutes et tous représente ainsi un pas important vers une situation juridique plus juste et l'assurance d'une meilleure protection des familles et leurs enfants.

Le Conseil d'Etat entend réaffirmer l’ouverture du canton envers la diversité et sa volonté de respecter chaque personne dans son individualité. Cette prise de position fait écho au rôle pionnier de Genève en matière de promotion et de défense des droits humains, sachant que ce fût notamment le premier canton à voter une loi cantonale sur le partenariat enregistré.

Le BPEV a reçu en 2014 le mandat de prévenir les violences liées au sexe, à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre. En 2016, le Conseil d’Etat a élargi cette mission à la prévention des discriminations en raison de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre, se référant notamment à l'article 15 al. 2 de la Constitution genevoise instituant le principe d'égalité.

Le BPEV travaille avec un large réseau de partenaires et de spécialistes afin de définir les actions prioritaires à mener sur ces enjeux, qu’il s’agisse de mesures d’information, de sensibilisation ou de propositions relatives à la législation.