Jeunesse et droits humains en Afrique de l'Ouest

© Codap
© Codap
Le canton octroie une aide financière de 210'000 F sur 3 ans au Centre de conseils et d'appui pour les jeunes en matière de droits de l'homme (Codap), qui permettra de former 450 jeunes à Ouagadougou et à Genève.

Depuis 30 ans, le Codap favorise les échanges et la mise en réseau de jeunes défenseurs des droits de l’homme en les impliquant dans des activités internationales de formation au Sud et au Nord, et en leur facilitant l'accès aux institutions internationales à Genève.

Le soutien du canton en 2021-23 (210'000 F, soit 70'000 F/an) permettra de former 450 jeunes à distance, dont 90 jeunes bénéficieront d'une formation en présentiel à Ouagadougou et 30 jeunes à Genève. Dans le cadre de leur formation, les jeunes développeront des projets de terrain dont 6 seront sélectionnés pour être soutenus et suivis par le Codap. Par ailleurs, des séances de restitution seront tenues par les jeunes formés au sein de leurs organisations respectives. Ce qui permettra de démultiplier les connaissances acquises auprès d'un maximum de jeunes.

Si les formations prévues ne peuvent avoir lieu en présentiel en raison des restrictions sanitaires, elles seront données en format virtuel.