Interdiction de la discrimination en raison de l'orientation sexuelle - Communiqué de presse du Conseil d'Etat

texte de la votation du 9 février

Le Conseil d'Etat recommande de voter oui le 9 février 2020 contre les discriminations et les incitations à la haine fondées sur l'orientation sexuelle.

Cette votation propose de modifier la disposition du code pénal et du code pénal militaire relative à la protection contre la discrimination raciale afin de l'étendre à la discrimination basée sur l'orientation sexuelle.

En effet, nul ne doit être discriminé en raison de son homosexualité, de son hétérosexualité ou de sa bisexualité: ce principe fait partie des droits fondamentaux garantis par les Constitutions fédérale et cantonale. Voter oui permettra de renforcer la protection contre la discrimination sans violer la liberté d’expression.

En Suisse, le comité "Pour une protection contre les discriminations" a lancé une campagne d'information intitulée  “Contre les discriminations – oui!”.

A Genève, le vendredi 10 janvier 2020, la Fédération genevoise des associations LGBT organise, en partenariat avec l’Institut des Études Genre de l’Université de Genève, une discussion intitulée « Pour voter oui le 9 février 2020 : kit juridique et sociologique pour refuser la haine et les discriminations homophobes ». Lors de cette discussion, Dre Djemila Carron et Dre Caroline Dayer reviendront sur les enjeux et l’importance de voter oui le 9 février 2020 et proposeront des outils et des arguments sociologiques et juridiques pour lutter vous aussi contre les violences et les discriminations LGB-phobes.

Partagez cette page