Les frontaliers en Suisse de 1996 à 2020

Type de publication
Date de publication
29 juin 2021
Information statistique - OFS
Information statistique - OFS
Une publication de l'OFS fait le point sur la place des frontaliers dans l'économie Suisse au cours du dernier quart de siècle.

"À fin 2020, les 343 000 frontaliers travaillant en Suisse représentaient 6,7% de la population active occupée. Sur le marché du travail suisse, ils présentent toutefois deux particularités notables: d’une part, les frontaliers se concentrent essentiellement dans les régions frontalières – où ils constituent une part importante de la main-d’œuvre – et, d’autre part, leur nombre a plus que doublé depuis le milieu des années 1990, passant de 140 000 à 343 000.

Fin 2020, presque tous les frontaliers provenaient d’un pays voisin. Plus de la moitié d’entre eux résidaient en France (55%), près d’un quart en Italie (23%) et près d’un cinquième en Allemagne (18%). Moins de 3% des frontaliers venaient travailler en Suisse depuis l’Autriche ou le Liechtenstein, alors que ceux venant d’autres pays représentaient 0,7%. Pour ces derniers, la plupart venaient de Pologne (640), de Slovaquie (400) ou de Hongrie (360).

La majorité des frontaliers travaillaient dans un canton frontalier. Le canton de Genève arrive en tête puisque 27% de l’ensemble des frontaliers y exerçaient leur activité au 4e trimestre 2020. Il était suivi des cantons du Tessin (20%), de Bâle-Ville et Bâle-Campagne (17% ensemble) et de Vaud (10%).

Alors que le nombre absolu de frontaliers était le plus élevé dans le canton de Genève (plus de 90 000 à fin 2020), la situation est tout autre si l’on considère la part des frontaliers par rapport aux emplois: avec 29%, c’est au Tessin qu’elle était la plus élevée, alors qu’elle ne se montait qu’à 24% dans le canton de Genève.

La majorité des frontaliers travaillaient dans le secteur tertiaire (67%), alors que le secteur secondaire n’en occupait que 32% et l’agriculture guère plus de 1%. Par rapport à l’ensemble de la population active occupée, les frontaliers travaillent plus souvent dans l’industrie.

La présente publication montre l’évolution et les caractéristiques des frontaliers en Suisse à partir de 1996, première année disponible de la statistique des frontaliers de l'OFS.(extrait du résumé)

Type de publication
Date de publication
29 juin 2021