Escroquerie aux annonces de location de chalets

Type de publication
Date de publication
21 novembre 2022
Publié dans
Chalet
Chalet
L'hiver approche à grand pas et avec lui l'envie de se trouver dans un joli chalet de montagne pour y passer les fêtes de fin d'année. Certaines personnes précautionneuses ont déjà, depuis des mois, réservé la location de leur rêve, d'autres y songent maintenant. Gare aux escroqueries ! Plus Noël approche, moins les offres de locations sont nombreuses. C'est l'occasion idéale pour publier de fausses annonces Internet, plus attrayantes les unes que les autres. La police genevoise met en garde la population et informe comment se prémunir de l'action des escrocs.

Quel est le mode opératoire employé par les escrocs ?

Le supposé loueur publie une annonce de location sur un site spécialisé ou crée un faux site internet de location de chalets. Lorsqu'une personne se montre intéressée, le faux loueur lui demande de régler les frais de location à l'avance. Si l'annonce se trouve sur une plateforme de location sécurisée, l'escroc proposera de quitter la plateforme pour faire le paiement en direct et lui faire bénéficier d'un rabais. Au moment de récupérer les clés, l'auteur de l'annonce ne répond plus aux sollicitations.

Quels sont les bon réflexes à adopter ?

  • Vérifiez que l'adresse de la location existe bien et corresponde aux images du chalet.
  • Vérifiez si l'annonce existe sur un autre site internet avec des coordonnées différentes de contact. Si c'est le cas, il est probable qu'il s'agisse d'une escroquerie.
  • Ignorez les annonces pour lesquelles le propriétaire du bien signale être à l'étranger ou à l'hôpital et ne peut se déplacer en personne. Cette excuse est très fréquemment utilisée par les escrocs.
  • Tout au long de la transaction, vérifiez que le lien Internet est bien correct et qu'il ne s'agit pas d'une usurpation. Souvent, les escrocs créent un lien qui ressemble à l'original, à quelques lettres de différence et qui peut vous induire en erreur, comme par exemple air-bnb.com ou payment-air-bnb.com pour airbnb.com. Les escrocs fournissent souvent un faux site Internet pour le paiement.
  • Sous prétexte d'avantages financiers, les escrocs tentent d'obtenir un paiement en direct. N'acceptez pas d'entrer en contact avec l'annonceur en dehors de la plateforme de location.
  • Ne quittez jamais le site de location officiel pour procéder à une transaction, vous n'aurez plus de garantie sur vos paiements.
  • Méfiez-vous des versements de fonds à l'étranger (Lituanie, Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne, Italie, etc.) pour un bien qui se trouve en Suisse.
  • Utilisez les moyens de paiement sécurisés pour faire votre transaction.
  • En cas de doute sur une petite annonce, vous pouvez toujours contacter l'office du tourisme du village concerné ou le service client de la plateforme de location si celle-ci est officielle.

Que faire si vous êtes victime ?

  • Contactez immédiatement votre banque pour bloquer la transaction ou demandez un rappel de fonds. Ceci doit être fait dans les premières 72 heures suivant le virement pour qu'il y ait une chance d'aboutir. Passé ce délai, il est plus compliqué d'effectuer un rappel de fonds.
  • Contactez la plateforme de location pour signaler l'escroquerie.
  • Collectez le maximum d'informations sur l'escroquerie (emails, adresses, comptes IBAN, etc.) et déposez une plainte pénale au poste de police.

De manière générale, méfiez-vous si vous tombez sur une annonce pour la location idéale, qui plus est si elle est encore disponible en novembre pour la fin d'année. Cela doit toujours éveiller vos soupçons. Préférez un appel téléphonique avec le loueur, voire une rencontre physique si cela est possible. Il se peut que le propriétaire du chalet soit domicilié à l'étranger, dans ce cas, une agence de location assure généralement la gestion de ses biens.

Voici le flyer à imprimer si vous le désirez.

Service communication et relations publiques

Type de publication
Date de publication
21 novembre 2022
Publié dans