Envie de voter en ligne? Inscrivez-vous au vote électronique jusqu'au 25 septembre 2016

Affiche pour l'inscription

A partir du 25 septembre 2016, toutes les genevoises et les genevois qui le souhaitent pourront voter par Internet.

A l'heure de la digitalisation des échanges, le vote électronique est devenu une réalité de la vie démocratique genevoise. Les électeurs genevois ont plébiscité en 2009 ce canal de vote en acceptant à plus de 70,2% l'ancrage du vote électronique dans sa constitution. Depuis lors, le soutien à ce mode d'expression démocratique n'a fait que se renforcer.

Plus personne ne conteste aujourd'hui l'utilité et les effets positifs que l'introduction du vote par correspondance a induit : praticité, augmentation du taux de participation, etc. Le vote électronique s'inscrit dans cette même logique de simplification de l'acte de vote.

En effet, voter de manière électronique, c'est la garantie pour l'électeur que sa voix compte, puisqu'il n'est plus possible que son bulletin soit déclaré nul. De plus, avec la vérifiabilité individuelle, l'électeur peut vérifier lui-même que sa voix a bien été prise en compte selon sa volonté. C'est aussi pour le citoyen, les partis politiques et les médias la possibilité de disposer de résultats de manière extrêmement rapide. L'objectif du Conseil d'Etat est d'offrir d'ici 2019 le vote électronique à l'ensemble des électeurs genevois sans aucune restriction d'utilisation.

Actuellement, seul-e-s les électrices et électeurs résident-e-s d'un groupe de seize communes genevoises (Aire-la-Ville, Anières, Avusy, Bernex, Carouge, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Grand-Saconnex, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates et Vandœuvres) sont autorisé-e-s à voter à l'aide du système de vote électronique.

Le Conseil d'Etat souhaite donner à tous cette possibilité et a donc décidé de revoir la détermination des électeurs ayant accès à ce canal de vote électronique. Avec cette modification, toutes les électrices et tous les électeurs du canton de Genève qui le souhaitent, quelle que soit la commune de résidence (tout en respectant la contrainte fédérale des 30%) pourront voter en ligne après leur inscription.

Pour pouvoir s'inscrire au vote électronique, trois moyens sont mis à disposition de la population genevoise en fonction de la commune de résidence.

Pour les électeurs résidant dans les communes disposant du vote électronique à la votation du 25 septembre 2016

Toutes les électrices et tous les électeurs des seize communes genevoises autorisées à voter de manière électronique qui voteront via la plateforme de vote électronique lors de la votation du 25 septembre 2016 seront inscrits dans le « registre électeurs – vote électronique ».

Pour les électeurs résidant dans les communes sans vote électronique à la votation du 25 septembre 2016

Lors de la votation du 25 septembre 2016, les électrices et électeurs n'étant pas domiciliés dans une commune qui offrait précédemment le vote électronique pourront faire part de leur souhait de voter de manière électronique en cochant une case sur leur carte de vote. Cette case indiquera « Je m'inscris au vote électronique pour les prochaines votations ».

Pour tous les électeurs, indépendamment de leur commune de résidence

Toutes les électrices et tous les électeurs, quelle que soit leur commune de résidence, auront la possibilité, jusqu’au 25 septembre 2016, de s'inscrire en ligne pour les votations à venir via la plateforme e-démarches. Ce moyen permettra aux personnes qui n'auraient pas voté lors du scrutin du 25 septembre de s'inscrire pour les scrutins futurs.

L'inscription au vote électronique est unique, l'électeur ou l'électrice n'aura pas à la renouveler.
Un feuillet explicatif à destination des électrices et électeurs est joint au matériel de vote du 25 septembre 2016 et des informations sont à disposition sur le site www.chvote.ch.

En novembre 2016, celles et ceux qui se seront inscrits recevront le matériel de vote électronique ; les personnes qui ne se seraient toujours pas inscrites pourront cocher la case sur la carte de vote de novembre 2016 et ainsi de suite pour les votations suivantes, dans la limite des 30% d'électeurs. Il est important de retenir que le principe « premier arrivé, premier servi » sera appliqué tant que la limite fédérale sera atteinte.

 

Partagez cette page