Création d'un observatoire franco-genevois du personnel de santé

Sous l'égide du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS) et de l'Agence régionale de santé (ARS) Rhône-Alpes, les établissements hospitaliers de la région franco-genevoise ont signé ce matin à Annecy une convention relative à la création d'un observatoire transfrontalier du personnel de santé.
Création d'un observatoire franco-genevois du personnel de santé
Création d'un observatoire franco-genevois du personnel de santé

Mouvements transfrontaliers

Les autorités sanitaires des deux côtés de la frontière et les principaux établissements hospitaliers partageront désormais leurs statistiques pour mieux connaître les parcours des professionnels de la santé et mieux identifier les besoins de nos systèmes de soins respectifs. Quelque six établissements français (Annecy, Contamine-Findrol, Sallanches, Thonon, La Roche-Sur-Foron et Reignier) ainsi que les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) documenteront notamment les mouvements professionnels transfrontaliers ou encore les recours aux stages par les jeunes en formation.

Faciliter la collaboration sanitaire régionale

Par la création de cet observatoire, le canton de Genève et l'ARS Rhône-Alpes marquent leur volonté de faciliter la collaboration sanitaire régionale. Ce regard commun doit accompagner de nouveaux projets de collaboration, par exemple dans le domaine hospitalier. L'objectif est de permettre aux habitants de la région genevoise de bénéficier au mieux de l'accès aux prestations de pointe existantes.

Effort de formation

Cette convention s'inscrit dans un effort du canton de Genève pour augmenter ses capacités de formation dans le domaine sanitaire. Le système de soins genevois dépend en grande partie de personnel formé en dehors du canton. Pour affronter l'augmentation des besoins en soins de la population, un plan d'actions a été soutenu par le Conseil d'Etat. La signature de cette convention sur le suivi au niveau régional des besoins en ressources humaines des institutions de santé constitue ainsi une étape importante.

 

Contacts médias

M. Mauro Poggia, Conseiller d'Etat, chef du DEAS, par l'intermédiaire de M. Laurent Paoliello - 079/ 935 86 75

M. Adrien Bron, Directeur, Direction générale de la santé - 022/ 546 50 26

Partagez cette page